Ultimate magazine theme for WordPress.

Macky fait (encore) mentir Sonko…c’est explosif ! Regardez…

5

Certains hommes politiques comme Ousmane Sonko semblent avoir un problème avec la vérité. Ils sont prêts à tout pour accéder aux plus hautes sphères. Une pratique qui dure depuis très longtemps. Pour changer la donne, la jeune génération a misé sur un nouveau type de politiciens. Malheureusement, il suffit d’une toute petite chose pour que cette personne change de direction et devienne un élément inconditionnel de cette mafia politique. Le Leader de Pastef fait désormais partie de cette catégorie de leaders. Le patriote en chef risque d’être le propre artisan de sa chute.

sonkoLe parti des patriotes du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (PASTEF) commence à décevoir son monde. Ce parti qui portait tout l’espoir d’une jeunesse, n’est plus que l’ombre de lui-même. Venu pour combattre le système, Ousmane Sonko est devenu l’acteur principal de l’ancien système. Pour bouter Macky Sall hors du pouvoir, il n’a pas hésité à renier tous ses principes. L’amour du pouvoir lui est monté sur la tête au point qu’il a même accepté de s’allier avec toutes les personnes qu’il combattait à ses débuts.

Mais en politique il ne faut jamais dire jamais. Ousmane Sonko s’en rendra compte en ses dépens. Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, l’actuel maire de Ziguinchor s’est lancé dans une vaste entreprise de désinformation. Cet homme, qui semble détenir le monopole du savoir, est devenu la personnification du mensonge. Et à chaque fois qu’il tente de donner de fausses informations pour cacher ses tares, le sort s’acharne sur lui. Son dernier conte de fée est relatif à la nomination du président du Conseil constitutionnel. Tel un devin devant sa boule de cristal, Sonko est tombé comme une feuille morte.

Dans la vidéo ci-dessous, le leader de Pastef soutenait mordicus que l’ancien Procureur Serigne Bassirou Guèye serait le prochain président du Conseil Constitutionnel. Toujours selon le maire de Ziguinchor, ce Serigne Bassirou Guèye, à la solde de Macky Sall, sera chargé de valider sa troisième candidature. Malheureusement pour Sonko, le sort en a décidé autrement. Tout ce qu’il a dit est loin de la vérité. D’ailleurs, cette vidéo commence à faire le tollé. Et ses adversaires s’en servent pour lui envoyer des coups bas…

sonko
Serigne Bassirou Gueye

La boule de cristal de Sonko est sûrement floue car Macky n’a pas nommé Serigne Bassirou Guèye mais un autre de ses inconditionnels. Par décret numéro 2022-1573 du 1er septembre, le Président Macky Sall a nommé Mamadou Badio Camara président du Conseil constitutionnel contrairement aux prédications de Sonko. Et il n’est pas à son premier coup d’essai. Sa parole ne vaut absolument plus rien. Seule une infime partie des sénégalais croient aveuglément à ses dits.

Voici tous les mensonges de l’homme qui veut diriger ce pays 2024 révélés par Moustapha Diakhaté depuis le mois de juillet :

  • Ousmane Sonko a menti sur le détournement de 94 milliards.
  • Ousmane Sonko a menti aux Sénégalais lorsqu’il disait connaître la banque où sont placés les 46 milliards détournés par Mamour Diallo.
  • Ousmane Sonko a menti aux Sénégalais lorsqu’il disait s’être rendu au Salon de massage de confort pour des raisons thérapeutiques.
  • Ousmane Sonko a menti aux Sénégalais lorsqu’il disait être victime d’un complot ourdi par l’Etat dans l’affaire Adji Sarr.
  • Ousmane Sonko a menti aux Sénégalais lorsqu’il accusait l’armée sénégalaise d’être dans le complot alors qu’elle ne faisait que libérer les villages de casamançais occupés par les criminels du Mfdc.
  • Ousmane Sonko a menti aux Sénégalais lorsqu’il affirmait que l’armée bombardait la Casamance pour empêcher au peuple casaçais de le soutenir lors des événements de mars 2021.
  • Ousmane Sonko, le chef de file du Pastef, s’est discrédité encore plus en mentant sur les rapports entre les autres Coalitions de l’opposition et le Président Macky Sall.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Afficher les commentaires (5)