Ultimate magazine theme for WordPress.

Macky isole son PM…il gère tout depuis la présidence

1

Macky «neutralise» son premier ministre…il gère tout avec son cabinet

Le chef de l’Etat a changé son entourage. Une nouvelle équipe gouvernementale est aux commandes depuis le 17 septembre 2022. Amadou Bâ est la personne choisie par Macky Sall pour diriger ses troupes. Ce nouveau premier devait conduire le « gouvernement de combat et d’attaque ». Mais depuis sa nomination, l’ancien ministre des Affaires étrangères est invisible. Le Président de la République et son cabinet gèrent tout depuis la présidence.

Amadou Bâ est la personnalité politique la plus invisible du nouveau gouvernement de Macky Sall. Depuis sa nomination, il est mis au frigo. Avec son « gouvernement de combat et d’attaque », Amadou Bâ devait aider Macky Sall à faire face aux problèmes urgents. Mais depuis sa nomination, on le voit rarement à côté du boss. Des réunions stratégiques sont même tenues sans qu’on y aperçoive le premier ministre. Un manque de visibilité qui commence à alimenter les débats à quinze mois de la présidentielle.

mackyIsolé à la primature logée au Petit Palais, Amadou Bâ est devenu un premier ministre sans pouvoir. Toutes les actions du gouvernement sont concentrées au Palais. Le chef de l’Etat et ses hommes de confiance gèrent tous les gros dossiers. Pour preuve, Amadou Bâ était au cœur du dispositif pour faire baisser les prix. Mais c’est comme si l’homme ne faisait pas partie du gouvernement. Il n’y avait que le Président de la République et son ministre du Commerce qui faisaient les unes des journaux.

Le président de la République a nommé Amadou Ba comme premier ministre pour plusieurs raisons politiques. L’une des raisons principales est de le maitriser pour l’empêcher de se présenter à la présidentielle. En tant que Chef du gouvernement, un poste dont il rêvait, Amadou Ba ne s’opposerait jamais à son président. Et une autre raison, c’est de faire d’Amadou Ba, son directeur de campagne pour la présidentielle de 2024. Et enfin en le nommant à la tête du gouvernement, Macky se débarrasse ainsi d’un adversaire farouche au sein de son parti pour l’élection présidentielle.

Si le Palais a décidé de restreindre son pouvoir, c’est pour casser l’homme avant 2024. En effet, Amadou Bâ est l’un des rares leaders de Benno Bokk Yakaar à avoir toutes les chances de faire face aux ravages de l’opposition radicale dirigée par Ousmane Sonko. Ancien boss du leader du parti des Patriotes Africains du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (PASTEF) aux impôts et domaines, l’homme fort des Parcelles a tous les atouts pour neutraliser la menace Sonko.

macky
Mimi Touré trahie quitte le parlement

Macky, qui s’est lancé dans son projet fou de troisième mandat, va écraser toutes les personnes qui ne béniront pas ce projet. Après avoir liquidé Aminata Touré, Amadou Bâ risque d’être le prochain à passer sous le broyeur de Macky Sall. Les faucons logés au Palais vont tout faire pour pousser le premier ministre à démissionner. À défaut, ils pousseront Macky à se séparer de son plus fidèle lieutenant.

A quinze mois de la présidentielle, ce serait un véritable risque pour Benno Bokk Yakaar. Non seulement le pouvoir perdrait le seul candidat capable de leur donner leur chance pour 2024. Mais le Président se mettrait à dos un autre allié. Ce qui précipiterait sa perte avec son projet suicidaire. Après avoir passé des années avec le chef de l’Etat, Amadou Bâ a de quoi faire des dégâts dans le «Macky». Une alliance Amadou Bâ-Mimi Touré serait fatale pour le régime finissant de Macky Sall…

Les prochains mois seront décisifs dans le compagnonnage entre Macky Sall et Amadou Bâ. Si le chef de l’Etat veut garder son dernier homme de confiance, il devra arrêter de le mettre à l’ombre. Dans le cas contraire, il devra se préparer à faire face à un redoutable adversaire tout droit sorti dans les rangs de la mouvance présidentielle. Ce qui mettrait définitivement fin au troisième mandat.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Afficher les commentaires (1)