Ultimate magazine theme for WordPress.

Macky Sall et sa galaxie de malades et de menteurs

1

On ne le dira jamais assez souvent, « Macky Sall est le président le plus mal entouré ». Le chef de l’Etat qui cherche à redorer son image aux yeux des sénégalais a beaucoup d’efforts à faire. Le président solitaire est entouré de personnes qui ne font que l’enfoncer davantage. Plusieurs personnes de son entourage sont malades et ne sont pas opérationnels. Les rares qui arrivent à aller au front ne lui disent pas la vérité. Et tout cela va lui couter cher aux prochaines élections prévues en 2022 et 2024.

Depuis les dernières émeutes du mois de mars le chef de l’Etat tente de recoller les morceaux avec son peuple. Le Président multiplie les opérations de charme. En pleine pandémie de Covid-19, Macky a sillonné l’intérieur du pays, et ce malgré la présence du virus, pour être plus proche des sénégalais. Mais tous les efforts qu’il fait, sont en train d’être anéantis par des personnes qui lui sont proches. Si Macky Sall veut avoir une chance de recoller les morceaux, il lui faut impérativement se débarrasser de certains boulets qu’il traine.

Il est impossible de gouverner avec des collaborateurs malades. Et Macky le sait très bien. Depuis qu’il a été nommé président du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE), Idrissa Seck est sur la touche. Le remplaçant de l’ancien premier ministre Aminata Touré, qui a trahi l’opposition pour rejoindre le pouvoir, ne peut plus s’occuper de son poste. En effet, le leader du parti Rewmi est alité depuis qu’il est devenu « Mburok Soow ». Et cela l’indispose sur le plan politique mais aussi sur les fonctions qu’il occupe. Celle qui occupait le poste avant Idrissa seck était Mimi Touré…Toujours présente, Mimi était le bouclier impénétrable de Macky Sall.

Et la liste des fonctionnaires malades s’étend jusqu’à l’intérieur du Palais. Mahmoud Saleh fait partie des canards boiteux de la République. Depuis son évacuation en France, en décembre 2020, le tout nouveau directeur de cabinet du président de la République n’est plus au mieux de sa forme. Et cela explique pourquoi lui et sa Task Force Républicaine (TFR) sont incapables de défendre le chef de l’Etat face aux attaques de tous ses adversaires politiques. Et c’est à se demander comment Macky peut-il continuer de maintenir ces deux personnes à leur poste.

Au-delà de la sphère des malades, Macky Sall s’entoure de ministres qui ne lui disent pas toujours la vérité. Et la gestion de la pandémie de Covid-19 a révélé la vérité au grand jour. Son ministre de la Santé est dans ce lot. Dernièrement, Abdoulaye Diouf Sarr a annoncé la gratuité de l’oxygène dans le privé. Cette bouffée d’oxygène s’envole petit à petit. Dans sa livraison de ce jeudi, le journal « Le Témoin » révèle que des sociétés continuent de vendre de l’oxygène aux privés.

Une révélation qui a fait réagir les sénégalais. « Un gouvernement qui gouverne par le mensonge, triste Sénégal », commente un internaute. Et Diouf Sarr n’en est pas à son premier coup. Le reportage d’un média français montrait la saturation dans les CTE et le manque d’oxygène alors que les autorités sanitaires disaient le contraire. Et toute ces contre-vérités montrent pourquoi le Palais est en colère contre lui.

Macky Sall doit passer l’aspirateur dans son gouvernement. Il doit se débarrasser de tous les ministres qui lui ne lui disent pas la vérité. Et son ministre de la Justice devrait être le premier à y passer. Malick Sall qui ne sait pas remuer sa langue sept fois avant de parler, est une plaie puante ambulante. Lors des évènements du mois de mars il avait osé accuser les lutteurs d’être à l’origine de ces manifestations alors que tout le monde avait vu ce qui s’est passé. Cet homme abandonné par tous les sénégalais va liquider Macky Sall s’il ne fait pas attention.

L’heure du changement à sonner, le président doit se départir des personnes qui détruisent tout ce qu’il a construit.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Afficher les commentaires (1)