Ultimate magazine theme for WordPress.

Mairie de Dakar : La grosse surprise des…Wade

0

La mairie de Dakar sera l’attraction de ces prochaines élections locales prévues le dimanche 23 janvier 2022. Ce parce que pouvoir et l’opposition veulent placer leur homme à la tête de la capitale sénégalaise. Alors la bataille ne sera pas de tout repos. Dans cette course, Barthélemy Dias et le ministre de la santé et de l’action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, sont donnés favoris de ces joutes électorales. Ils sont bien partis pour que l’un d’eux deviennent le prochain maire. Mais un troisième candidat se prépare à faire une grosse surprise. Doudou Wade, caractérisé comme un dinosaure politique se prépare à un hold-up électoral.

La bataille de Dakar se fera principalement entre quatre (4) candidats. Barthélemy Dias, Abdoulaye Diouf Sarr, Soham El Wardini et Doudou Wade. Ces quatre grands vont se livrer un combat à mort pour prendre le contrôle de la capitale. Et c’est la mouvance présidentielle qui risque de transpirer le plus pour y arriver. Leur obsession pour Dakar les poussera à se dépasser dans ces élections. Diouf Sarr et Cie ne comptent pas laisser l’opposition prendre Dakar. Mais plusieurs de ces candidats risquent de ne pas être à la tête de cette mairie.

La grosse surprise que prépare le Vieux dinosaure Doudou Wade

La coalition « Wallu Sénégal » a envoyé un gros poisson pour concurrencer ces candidats. Il s’agit de Doudou Wade. Et ce n’est pas un hasard s’il a été choisi. Ce membre influent du parti démocratique sénégalais (PDS) a déjà une longue expérience des élections. Ancien président du groupe parlementaire libéral, il est plus aguerri que ses adversaires. Et les personnes qui pensent que le PDS est à genou doivent déchanter. Le parti de Wade est toujours debout et lors de ces locales, il risque de démontrer qu’il a toujours une mainmise à Dakar.

Avec plus de 40 ans d’expérience politique, Doudou Wade va imposer « Wallu Sénégal » à Dakar et ces jeunes adversaires n’y pourront rien. Les sénégalais ont leurs habitudes de vote et à Dakar il y’a des zones qui ont toujours été sous l’emprises des libéraux. Et si l’ancien président du groupe parlementaire Libéral et Démocratique (Parti démocratique sénégalais) arrive à rallumer cette flamme, il réussira une grosse surprise. A savoir faire en sorte que la mairie de Dakar tombe entre les mains de la coalition de Wade. Cette gifle sera un nouveau départ en 2024 pour le PDS.

Les bastions libéraux à Dakar sont nombreux. Biscuiterie fait partie des titres fonciers du PDS, cette commune est passé deux fois sou tutelles du parti de Wade. Et même si le parti socialiste, avec le défunt Doudou Issa Niasse a réussi à s’y implanter, il n’en demeure pas moins que le PDS a su s’imposer. Dieuppeul, Derklé, Sicap ou Colobane sont de nature des bastions libéraux qui, avec le temps, sont passés entre les mains des adversaires.

Aujourd’hui Doudou Wade a la possibilité de renverser la tendance. Si « Wallu Sénégal » arrive à bien s’organiser, elle renversera à coup sûr la tendance. Et cela personne ne s’y attend. Alors les adversaires de la méga coalition de Wade doivent surveiller leurs adversaires s’ils ne veulent pas que leur chute ne les surprenne.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire