Moussa Diop : « Macky va faire face à une résistance au sein de son propre camp »

Me Moussa Diop ne clôt toujours pas le débat sur le 3e mandat. Ce dimanche, sur les ondes de la Rfm, il est encore revenu à la charge. « L’alinéa 2 de l’article 27 est clair : ’’Nul ne peut faire plus de 2 mandats consécutifs », a-t-il déclaré dans le Grand Jury.

L’ancien coordinateur de ’’Macky 2012’’ dit qu’il fera ’’tout le nécessaire pour empêcher cette 3e candidature’’. Et prédit une rébellion contre un 3e mandat au sein même de l’entourage du chef de l’État. « D’ici 2023, le président Macky Sall sera esseulé. Je connais des gens qui, pour des privilèges et des prébendes, ne veulent pas, pour le moment, se prononcer. Mais Macky Sall va faire face à une résistance au sein de son propre camp. Des gens qui sont dans l’attelage gouvernemental et même dehors », a-t-il révélé.

Pour lui cette question de 3e mandat est dépassé depuis longtemps. Et cela bien avant même l’arrivée du président Macky Sall au pouvoir. « J’ai entendu un ministre sur votre antenne affirmer que c’est le président Macky Sall qui a créé la limitation des mandats à deux. C’est archi faux. Je me demande de quelle école il sort. Lorsque le président Abdoulaye Wade est arrivé au pouvoir en 2000, il avait trouvé une constitution sans limitation de mandat. C’est ce qui avait permis au président Abdou Diouf de rester 19 ans au pouvoir. C’est le président Wade qui a amené cette limitation de mandat avec le référendum de 2001. Lorsque le président Sall est arrivé, il a encore serré les vices », a rappelé l’ancien directeur de Dakar Dem Dikk (DDD).

Pour faire aboutir son projet de lutter contre le 3e mandat de Macky Sall, Me Moussa Diop dit avoir commencé des démarches en contactant l’ancien Premier ministre, Aminata Touré.