Ultimate magazine theme for WordPress.

Nicolas Bassene : « il est important de valoriser le dernier jour de l’an par… »

0

QUEL SENS DONNONS-NOUS AUX FINS D’ANNEES ?…Par Nicolas Bassene

31 décembre marque la fin d’une année partout dans le monde. C’est le plus souvent les moments choisis pour fêter en famille ou autre, pour crier de joie et pour espérer qu’une nouvelle et meilleure année s’ouvrira à nous. Toutes sortes de manifestations sont organisées : réveillons en famille ; entre potes, des dîners en amoureux, des virées nocturnes pire des moments pour s’envoyer en l’air. Pourtant 31 décembre devait être un intense moment de réflexion sur l’année écoulée, sur nos projets, sur notre situation sociale bref sur plusieurs sujets personnels. Une réflexion basée sur ce qu’a été le sens de notre vie du 1er janvier au 31 décembre de l’année. Ainsi, répondre à cette question c’est faire son introspection profonde. Chacun d’entre nous est renvoyé à lui-même et doit s’interroger sur ce qui a fait vraiment sens pour lui durant toute l’année.

Les fins de chaque année sont des occasions uniques de nous mettre en question, souvent douloureusement. La question du sens doit être permanente, lancinante en cette date. Dommage, ce jour est devenu festif pour la simple raison que nous voulons fuir à nous même. Oui c’est important de décompresser encore faudra-t-il une meilleure prise en compte de sa situation. Faire une évaluation, un diagnostic pour mieux préparer l’année à venir est essentiel. Le sujet est vaste et très personnel mais nous allons esquisser quelques pistes en questions : notre vie devrait-elle avoir un sens ? D’un point de vue concret, quels mes obstacles de l’année ? Comment je me suis pris ? Que dois-je reconduire, abandonner ou améliorer… ?

Le vénéré Cheikhoul Khadim n’a-t-il pas dans nahju dit : « la grandeur et l’excellence ne s’acquiert qu’à la mesure de l’effort consenti ». Est-ce donc nécessaire qu’à la fin de chaque année-faire son bilan personnel pour mieux dégager les perspectives de vie pour mieux aiguillonner et donner du sens à sa vie ?

La réponse est clairement oui, même si beaucoup essaient d’éviter de s’interroger sur le sujet. Ne pas le faire et croire que tout peut se transformer sans une réelle prise de conscience de ses forces et faiblesses c’est vivre dans l’illusion. N’avons-nous pas ouï-dire qui ne retient pas les leçons du passé les revivra dans le futur ? A cet effet le philosophe Arthur Schopenhauer va plus loin déclarant : « qui ne s’interroge pas est une bête, car le souci constitutif de toute vie humaine est celui de son sens »

Alors le besoin de donner un sens à notre vie fait partie de notre humanité depuis toujours. Par conséquent ne pas profiter de ces moments de fins d’année pour faire sa rétrospection c’est demeurer dans le nihilisme pur, la négation du sens à la vie qui peut nous conduire des échecs répétitifs car notre vie repose sur le sens que nous lui donnons.

Tous nous voulons une meilleure vie. Une meilleure vie est la résultante du sens que nous donnons à notre existence. C’est une décision personnelle consciente et assumée.

Au final, nous cherchons tous à être heureux et à donner sens à notre vie. Mais qu’est ce qui nous motive à vivre ? Qu’est ce qui nous pousse le matin à affronter une nouvelle journée ? N’est-ce pas donner sens à notre vie ? Voilà pourquoi il est important de valoriser le dernier jour de l’an par une profonde introspection fertile à notre devenir que d’être dans l’euphorie festive et innocente qui nous mène le plus souvent à l’impasse

Nicolas Silandibithe BASSENE

laissez un commentaire