Ultimate magazine theme for WordPress.

On sait pourquoi Sonko est fou de…Adji Sarr

Adji Sarr (à gauche) et Ousmane Sonko (à droite)
6

Que les Sénégalais disent ce qu’ils veulent sur l’affaire Sonko-Adji Sarr…Ils ont tous raison. Et les dernières vidéos de Adji Sarr sur la toile donnent raison à ceux qui défendent Adji Sarr mais aussi aux défenseurs passionnés de Sonko. La seule fausse vérité dans toute cette histoire, c’est le viol. On peut aisément réfuter le viol dans la chambre de massage sensuelle du Sweet Beauté…Mais ce qu’on ne peut pas nier, c’est le contact charnel entre les deux tourtereaux. Et xibaaru peut vous guider dans vos réflexions.

Ousmane Sonko est un homme, charmant qui peut plaire aux femmes par son cursus mais aussi par sa fausse timidité ; mais il n’est pas un séducteur comme peut l’être Karim Wade. Comme khalifa Sall, Sonko n’est pas un dragueur. Son discours politique attire. Sa rigidité religieuse repousse. Son portrait guerrier séduit. Mais sa barbichette de « Ibadou » rebute. Sonko ne drague car il ne sait pas le faire. Et si cela arrive, c’est que c’est la femme qui lui a facilité le processus.

Avec Adji Sarr, on peut dire que Sonko est tombé fou amoureux de cette jeune masseuse aux lèvres sulfureuse et à la voix suave. Si vous avez écouté la vidéo d’Adji Sarr, diffusée sur les réseaux sociaux, vous allez comprendre pourquoi Sonko a succombé aux charmes envoutants de cette « Néfertiti » bien qu’il ait laissé deux femmes chez lui à la maison…Regardez bien la fille…son visage innocent, sa voix envoutante, sa peau lisse et ses lèvres…regardez…

La voix, les lèvres, les yeux…tout est parfait. Quel homme ne succomberait pas à un tel. Même le plus irréductible des Talibans trahira sa foi…

Vous comprenez aujourd’hui, pourquoi Sonko est « tombé » sous le charme de cette fille. Il n’avait jamais vu une si belle nymphe lui toucher le corps avec des mains expertes. Son corps n’avait jamais senti une telle sensation. Pour ceux qui connaissent les mariages « Ibadou », ils sont loin des caresses et des petits jeux sexuels. Et quand Sonko le découvre dans ce salon aux lumières tamisées, il devient fou. Et le contact avec Adji Sarr le rend si vulnérable qu’il oublie le chemin du Palais. Alors il pêche par la chair.

Adji Sarr de son côté, sent avec cet homme, la fin de sa galère, celle de sa famille. Elle veut retourner au village par la grande porte. Elle veut que sa mère puisse marcher dans le village la tête haute. Elle veut que son père puisse aller à la grand-place du village avec un bazin riche étiqueté de « beau-père de Sonko ». En un mot, Adji Sarr veut être la femme…la troisième femme de Sonko. Alors elle se laisse aller et offre à Sonko sa chair la plus chère…

Sonko et Adji Sarr, c’est une question d’amour et non de viol. Adji Sarr s’est offerte à Sonko. Et ce dernier s’est plié aux désirs de la conquérante. Il ne pouvait plus être loin de cette fille. Alors, chaque soir, sans son chauffeur, Il allait sentir les odeurs enivrantes du sweet beauté. Et quand il voyait Adji Sarr, il oubliait tout…Pastef, Atlas, Mercalex et Macky…Et que ne fût sa surprise quand il a entendu le mot « viol ». Sonko a été blessé. Blessé par la trahison et non par l’accusation…L’amour a été trahi.

A suivre…

Mame Penda Sow pour xibaaru

Afficher les commentaires (6)