Pédopornographie : Une bande de lesbiennes mineures arrêtée

Après l’affaire de la sextape tournée aux Maristes et à la cité Mixta, la police vient de démanteler un réseau de pédopornographie impliquant de jeunes mineures. Selon le récit du journal Enquête, dans cette affaire, tout est parti de la dénonciation d’une jeune fille, P. Fall, 17 ans. Qui s’est rendue avant-hier dans les locaux de la Division spéciale de cybercriminalité (DSC), à la suite d’une vidéo pornographique estampillée ’’lomotif’’ circulant sur la toile. P. Fall a déclaré, devant les enquêteurs, avoir été victime de sa copine, M. D. A en croire la plaignante, cette dernière ne supportait plus son succès, et pour se venger, elle a divulgué des vidéos qu’elles s’envoyaient mutuellement.

Mais après exploitation du téléphone de P. Fall, les limiers tomberont sur des films pornos mettant en scène des filles mineures. Poussant leurs investigations, ils se rendront compte que P. Fall était à la tête d’un réseau de prostitution. Qu’elle utilisait des filles âgées de 15 à 17 ans pour tourner ses films amateurs vendus, le moins cher à 50 000 F CFA, à des hommes. Les ’’actrices’’ recevaient leurs commissions après écoulement du produit. L’enquête, qui suit son cours, a déjà révélé que la bande avait loué un appartement à Nord-Foire où elles tournaient leurs films.

Les trois jeunes filles de moins de 17 ans, au terme de leur garde-à-vue, seront présentées au Procureur.