Remaniement…Les enfants sauvages de l’APR vont saboter des ministres

Complots, coups tordus, dénigrements…Le trio malveillant de la République va reprendre service pour salir des ministres avant le remaniement et se positionner pour les Locales.

L’un des serpents de l’APR est sorti de son trou, les autres ne vont pas tarder à rappliquer et essayer de retenir toute la République en otage, en fomentant toutes sortes de complots. La République est tombée bas au Sénégal. Le Chef de cabinet du président de la République, Mame Mbaye Niang, l’administrateur de la Maison de la presse et maire APR de Méouane, Bara Ndiaye et Moussa Sow de la Convergence des jeunesses républicaines (COJER) de l’APR qui se mettent dans la peau de ceux qui font et défont, veulent décider du sort d’hommes et de femmes politiques, on ne reconnait plus le Sénégal de Léopold Sédar Senghor.

Mame Mbaye Niang est sorti en premier pour cracher du venin sur le ministre des Affaires étrangères Amadou Bâ. Les autres ne vont pas tarder à sortir de leur trou. Car les coups portés à Amadou Bâ par le serpent du Palais Mame Mbaye Niang relèvent d’une stratégie mûrement planifiée. D’autres sorties restent planifiées par le trio composé de Mame Mbaye Niang, Bara Ndiaye et Moussa Sow. Ils ont déjà choisi leurs cibles. Ce sont Aminata Touré, Amadou Bâ, Mahammed Boun Abdallah Dionne, Mouhamadou Makhtar Cissé… Ils en ont toujours après eux.

Ces trois agissent en mission commanditée. Puisque, ce sont les fous du village, c’est pourquoi, les sales besognes, c’est à eux de les faire. Le contexte s’y prête. Le moment semble être propice pour monter des complots et les faire adosser à d’autres. Un climat qu’il leur faut entretenir tant que le remaniement profile à l’horizon. Il y a aussi une bataille de positionnement en vue dans la perspective des élections locales.

C’est au Chef de l’Etat de mettre au pas tout le monde pour que la sérénité règne et qu’il puisse s’attaquer aux nombreux défis qui attendent le Sénégal.

La rédaction de Xibaaru