Ultimate magazine theme for WordPress.

Révélations : Le gros coup de Idy contre Macky…avec des marabouts

1

Idrissa Seck est un tordu. Il dit souvent de lui qu’il est « nuancé » et « précis » comme son mentor Abdoulaye Wade sauf qu’à la différence, Wade utilise des méthodes conventionnelles pour conquérir le pouvoir et Idrissa Seck poignarde dans le dos ses bienfaiteurs pour arriver à ses fins. Les fonds secrets de Wade disparus en 2004…Et aujourd’hui le vilain uppercut qu’il s’apprête à administrer à son nouveau bienfaiteur, le président Macky Sall.

Idrissa Seck sait qu’il joue sa dernière carte politique. S’il n’est pas président en 2024, c’est fini pour lui. Et c’est Macky Sall lui-même, au nom d’une logique politique ubuesque, l’a fait sortir du trou, l’a lavé, gratté, nourri et enrichi pour qu’il soit son pire ennemi en 2024 ; Parce que ce que Idrissa Seck s’apprête à faire à Macky Sall est pire que de la trahison.  Mais Macky Sall l’aura bien cherché car lui-même a trahi tous les artisans de ses successives victoires depuis 2012.

Macky sall est en danger. Et ça, Mahmoud Saleh l’a bien senti quand ses réseaux lui ont fait parvenir les derniers renseignements sur Idrissa seck. Il s’en ouvrira à un de ses conseillers politiques de la Task Force républicaine (TFR). Les investigations menées montrent les démarches « anti-Macky » de Idrissa Seck et de son chargé des coups politiques, Yankhoba Diattara ; ils sont en train de semer les germes de la déchéance politique de Macky qui interviendra après les Législatives ; une vraie machination politique digne d’un coup d’état rampant.

Selon nos sources bien introduite dans la Task Force Républicaine qui s’est chargée d’investiguer, Idrissa seck serait en train de monter des marabouts qui forment l’entourage des khalifes Généraux de plusieurs cités religieuses contre les effets dévastateurs et les conséquences dramatiques que pourraient engendrer l’annonce d’un troisième mandat de Macky Sall. Et avec les milliards du Conseil économique social et environnemental qu’il dirige, Idrissa Seck ouvre toutes les portes menant aux khalifes généraux…

Dramatiser les conséquences du 3ème mandat

Avec les enveloppes bien fournies, Idrissa Seck arrive à faire adhérer plusieurs grands hommes religieux à la thèse que « si Macky se présente à un troisième mandat, les rues seront jonchées de morts et ce sera pire que les émeutes de Mars 2021 ». Et l’objectif de Idrissa Seck est d’adhérer le maximum de cités religieuses à cette thèse. Et la construction de cette thèse devra connaitre son aboutissement au lendemain des Législatives.

Et au lendemain des législatives, ces personnes religieuses du dispositif de Idrissa Seck vont faire remonter les informations sur le drame que pourrait constituer un éventuel troisième mandat de Macky. Et leur rôle serait d’obtenir des déclarations des cités religieuses sur la dangerosité d’un troisième mandat. Ce qui contraindrait Macky à envisager une autre solution…Et Idrissa serait la parfaite alternative.

Si à l’approche de la présidentielle, les porte-parole des khalifes généraux demandent à Macky de bien réfléchir sur l’opportunité d’un troisième mandat et qu’il serait le seul responsable toutes les conséquences dramatiques qui en découleront, Macky Sall n’aurait d’autre choix que de trouver celui qui, dans Benno Bokk Yaakaar, pourrait être le candidat à la présidentielle. Idrissa Seck se présentera comme le candidat idéal.

C’est ce second coup d’état rampant que vient de flairer Mahmoud Saleh….

La Rédaction de xibaaru

Afficher les commentaires (1)