Ultimate magazine theme for WordPress.

Voici les dossiers chauds que Macky fuit ce 31 décembre

1

L’année 2021 finit et comme à ses habitudes, le président Macky Sall va tenir son traditionnel discours à la nation. Mais depuis quelques années, cet exercice s’accompagnait par un face à face avec la presse mais cette année, le chef de l’Etat va changer ses habitudes. Le locataire du Palais va zapper les journalistes. Une annonce qui fait déjà grand bruit. Si du côté de la Présidence on cherche à relativiser, les sénégalais y voient une fuite en avant de Macky qui voudrait éviter certaines questions brûlantes de l’actualité.

Les journalistes sénégalais qui espéraient poser des questions à Macky Sall cette année, peuvent déchanter. Le chef de l’Etat se contentera uniquement de faire son discours au soir du 31 décembre. Mais ses lieutenants ont tenté de justifier sa fuite en avant. Selon la bande à Seydou Guèye, le président ne veut pas parler des Locales à quelques jours du démarrage de la campagne électorale et compte s’adresser à la nation après ce scrutin.

Mais les Sénégalais qui sont regardants de l’actualité, savent que ceci n’est pas la seule raison du faux bond de Macky Sall. A quelques jours des élections locales, Macky ne voudrait pas se ridiculiser en abordant certaines questions de l’heure, notamment la vie chère, le manque d’eau, la hausse des factures et le prix du pain. Ce 31 décembre était le seul jour où la presse nationale pouvait faire passer ces questions qui intéressent tout un peuple. En effet, le chef de l’Etat accorde peu de son temps à la presse nationale. D’ailleurs son entretien avec la RFI et France 24 le prouve à suffisance.

Ces questions sont capitales aux yeux des sénégalais. Et ces derniers attendent de l’Etat des réponses concrètes. Les ministres en charge de ces secteurs devaient donner au chef de l’Etat des garantis qui pourraient rassurer les sénégalais. Ou des sanctions devaient venir du locataire du Palais pour montrer la voie aux autres ministres paresseux du gouvernement. Mais on va devoir encore patienter pour avoir des réponses concrètes sur de telles questions.

Pourtant les journalistes qui lui font face d’habitude sont triés sur le volet pour éviter les questions « pièges ». Mais il n’en demeure pas moins qu’il y a des interrogations fondamentales qui devaient être soulevées. Cela, Macky Sall et sa cellule de communication en sont bien conscients. Si le chef de l’Etat faisait face à la presse en 2021, il dirait aux sénégalais où en est son gouvernement avec les engagements qu’il avait pris après les événements du mois de mars. Cela fait sept mois jour pour jour et les responsabilités ne sont toujours pas situées alors qu’une commission d’enquête a été mise en place.

Tout le peuple sénégalais attend la position du Président sur la question de la criminalisation de l’homosexualité. Un simple discours ne suffirait pas à expliquer pourquoi les députés de la majorité ont refusé de soutenir ladite loi. Mais Macky n’a d’yeux que pour son 3e mandat alors il ne s’aventurera pas sur ce terrain glissant. Une réponse de travers risque de froisser davantage ses rapports avec le peuple ou le mettre mal à l’aise avec ses partenaires internationaux.

Macky Sall a lancé officiellement le Train Express Régional (TER). Mais jusqu’à ce jour, le montant exact de ce joyau n’est pas encore connu. Des chiffres sont avancés mais personne n’est en mesure de dire quelle somme a été dépensée et d’où vient cet argent. Tout comme le TER, le coût de l’avion de commandement garde toujours ses mystères. Et que dire des nombreux détournements dans les entreprises nationales ? Autant de questions qui seraient revenues dans cet entretien avec l’éternel question du 3e mandat.

Macky Sall fait partie des nombreux stratèges politiques que comptent ce pays. Tout acte qu’il pose est bien calculé. Après son entretien sur mesure avec la presse étrangère, il est sûr que la presse nationale ne lui laissera aucune marge de manœuvre. Raison pour laquelle il a mis de côté son face à face avec les journalistes sénégalais. Mais sa volte-face est une aubaine pour Ousmane Sonko qui sera, sans doute l’attraction pour ce 31 décembre 2021.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Afficher les commentaires (1)