Riposte Covid-19 : Enabel-Parerba rachète 620 tonnes d’oignon aux producteurs

Appui à la résilience et sécurité alimentaire pendant la crise Covid-19: Enabel-Parerba rachète 620 tonnes d’oignon aux producteurs de 18 communes partenaires et les distribue aux ménages les plus vulnérables.

Pour accompagner l’Etat du Sénégal dans son Programme de Résilience Economique et Sociale face à l’épidémie à coronavirus, Enabel, Agence belge de développement, a adapté ses interventions au Sénégal par un programme multisectoriel d’appui à la lutte co-financé à hauteur d’ un million deux cent mille euros par la Belgique et l’Union Européenne.  Dans ce programme intégré, 3 axes principaux :

  • l’appui à la riposte sanitaire et dotations de matériels médicaux ;
  • l’appui l’écosystème entrepreneurial et à l’innovation pour la gestion de la crise ;
  • l’appui à la résilience des producteurs et sécurité alimentaire.

C’est dans le cadre de ce troisième axe que le Projet d’Appui à la Réduction de l’Emigration Rurale dans le Bassin Arachidier (PARERBA) financé par l’Union Européenne qui a adapté ses activités pour répondre au contexte immédiat et renforcer les capacités de reprise post-crise des ménages et des opérateurs de l’agro-alimentaire.

Un des volets phares de l’action du PARERBA, deux actions complémentaires pour renforcer la résilience des producteurs agricoles dans 18 communes partenaires et renforcer la sécurité alimentaire par:

  • le rachat de 620 tonnes d’oignon pour permettre aux producteurs, confrontés notamment aux restrictions de circulation, d’écouler leur récolte.
  • la redistribution de cette production aux ménages vulnérables avec le concours des autorités administratives des 5 régions bénéficiaires.

C’est dans ce cadre que le projet PARERBA remettra symboliquement au gouverneur de Thiès, ce Jeudi 21 Mai 2020 à 12h à la gouvernance, les dotations alimentaires prévues pour la région. Toute la presse est conviée pour couvrir cet important moment de solidarité.

A termes, le projet PARERBA, à travers ce plan de résilience, permettra de renforcer l’information et la sensibilisation des travailleurs de l’agro-alimentaire sur la Covid-19 ; 

d’appuyer la commercialisation de la production de contre saison froide et de renforcer les capacités des porteurs d’AGR et de MPE à résister à la crise par la mise en place d’un dispositif digitalisé de coaching à distance.