Ultimate magazine theme for WordPress.

Sadio Mané, un modèle pour la jeunesse…Africaine

0

Sadio Mané, un modèle achevé et exemple pour la jeunesse sénégalaise, voire Africaine.

« L’éducation est l’arme la plus puissante pour que l’on puisse utiliser pour changer le monde » dit Nelson Mandela. C’est vrai ! et Sadio Mané, fort justement, l’a parfaitement bien compris et retenu malgré son jeune âge. Et il a, en outre, fait sienne cette affirmation, faite de vérité, de Mandela. À savoir : « l’honnêteté, la sincérité, la simplicité, l’humilité, la générosité, l’absence de vanité, la capacité à servir les autres –

Qualités à la portée de toutes les âmes sont les véritables fondations de vie spirituelle. »

Incontestablement, bien très jeune, Sadio Mané réunit en lui toutes ses qualités humaines intrinsèques fondatrices d’un vrai patriote au service de ses parents, proches et sa Patrie. Il confirme ainsi « aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années » Voici un jeune citoyen sénégalais pétri de qualités humaines essentielles, humble, généreux, modeste, sérieux, bien éduqué et un garçon tout parent aimerait avoir pour enfant.

La jeunesse sénégalaise trouve en Sadio Mané un exemple idéal de bâtisseur à travers à toutes les qualités qu’il réunit sans s’en glorifier ou vanter. Véritablement, il est un don de Dieu pour ses parents, mais aussi pour le Sénégal. Sadio Mané est ce cas rarissime dans le monde entier , c’est-à-dire être à la fois une star mondiale et demeurer malgré tout dans une humilité totale avec une absence totale aussi de vanité. Notre victoire à la CAN 2021 ne nous révèle pas seulement les talents et l’art consommé de Sadio Mané, comme un talentueux footballeur parmi les meilleurs au monde.

Non ! Cette victoire nous fait découvrir les immenses qualités humaines d’un homme, inversement proportionnelles à sa petite taille de petit bout d’homme, mais quelle grandeur d’âme par ses grandes œuvres sociales à l’endroit des âmes déshéritées, comme le recommande la religion musulmane.

Que ceux qui nous tympanisent de patriotisme s’inspirent de Sadio Mané. Ce garçon est un bel exemple sénégalais qui donne aussi, de bonnes leçons morales à beaucoup de Sénégalais très riches qui n’offrent leurs biens qu’aux individus qui chantent leurs louanges. Des louanges qui sont, d’ailleurs, la plupart infondées, parce qu’elles sont fabriquées de toutes pièces et l’origine de leurs biens sont souvent douteuses, contrairement à Sadio Mané.

Sadio Mané ne parle pas, mais agit concrètement en faveur des habitants du village de Bambali sans avoir besoin de les connaître et moins encore leur demander en retour quoi que ce soit. Sadio Mané n’a pas attendu, de prétendus bergers qui s’érigent en censeurs et prétendent être des envoyés spéciaux de Dieu sur la terre sénégalaise pour corriger notre pratique religieuse. Sadio Mané, déjà imprégné des enseignements coraniques et de la Suuna du Prophète (PSL), avait pris conscience de ses devoirs religieux.

C’est ainsi, que par l’exemple de la pratique, il a indiqué la voie à suivre par sa pratique religieuse, son assistance aux apprenants ( daara, écoles, université, etc. solidarité avec ceux qui souffrent en construisant des hôpitaux équipés et dotés de médicaments.

Sadio Mané partage le fruit de son art ou labeur avec les populations sans distinction de race, d’origine ou de religion, comme nous le recommande notre Seigneur et Créateur, c’est-à-dire l’obligation de prêter aide et assistance à tous les « banni Adama » autrement dit, les êtres humains de façon générale. Alors, pourtant, ceux-là qui se proclament d’autorité « les bergers de nos valeurs, on ne sait lesquelles ?» nous ne leur connaissons pas absolument aucune action significative de bienfaisance à l’endroit des déshérités dans le besoin.

Mais sous le couvert de la religion et certains guides religieux, ces derniers sont en train de vouloir scinder le Sénégal, en bons et mauvais musulmans, sans en avoir reçu mandat de personne. Lorsque dans le même temps, ils ferment cependant hermétiquement leurs yeux sur le « bokaale ».

Le péché le plus grave et, le seul que Dieu ne peut pardonner à personne qui sévit pourtant au Sénégal au vu et au su de tous. Ils refusent ainsi de voir ce grave péché et tant d’autres pratiques très graves au Sénégal que condamne l’islam. N’est-ce pas de l’hypocrisie ?

Il est clair aux yeux des honnêtes musulmans que ces gens-là sont loin de surfer sur le vrai terrain de l’islam comme le fait admirablement, sans tambour ni trompette, Sadio Mané. Alors que personne parmi la pléthore d’animateurs religieux dans les médias ne vient nous dire encore que le football est « haram » et qu’il est interdit par l’islam. Oui, parce qu’au Sénégal il faut s’attendre à tout avec ces révisionnistes de l’islam originel.

En vérité, ces autoproclamés de « sam jikoyi ont donc un agenda politique qu’ils dissimulent et n’a rien à voir avec l’islam et la cohésion nationale, tout en clament orbi ourdi : Sénégal benn bop la kenn munu ko xar ñar. Il faut dire plutôt kenn waru ko xar ñar. Oui, si nous voulons atteindre les objectifs majeurs de notre pays dans tous les domaines, nécessairement, nous devons passer par l’éducation de nos enfants, comme le recommande si justement N. Mandela.

Éduquer un enfant, c’est le convaincre à prendre conscience très tôt de ses responsabilités, devoirs à tous les niveaux, aimer sa patrie qui comprend sa famille. Ce n’est que par cette voie royale que nous pourrons avoir beaucoup de Sadio Mané, de futurs bâtisseurs de nation dans les règles de l’art. Oui, Sadio Mané, incontestablement, fait aujourd’hui la fierté du peuple sénégalais tout entier et non de ses parents seulement. Par conséquent, l’exemple vivant de Sadio Mané exhorte tous les parents à l’éducation surveillée de leur progéniture au lieu de vouloir les contraindre sans tenir compte de leur personnalité et avis, quitte à les mentir pour votre plaisir personnel.

Je suis convaincu qu’un garçon comme Sadio Mané ne jouait pas avec le mensonge, l’arrogance et moins encore avec l’injure dans sa tendre jeunesse donc, l’origine de sa politesse légendaire et du respect de l’autre, une autre recommandation divine, vient effectivement de son éducation familiale. Bravo Sadio Mané et que Dieu veille sur toi. En outre, je félicite tous les lions et leur entraineur Aliou Cissé pour leur parcours triomphant en 2022.

Mandiaye Gaye

laissez un commentaire