Sarkozy est grave ! c’est lui qui a informé la presse des infidélités de…

Anne Roumanoff recevait Gérard Davet et Fabrice Lhomme ce mardi 11 février 2020 dans Ça fait du bien sur Europe 1. Et les deux journalistes ont dévoilé que Nicolas Sarkozy leur avait conseillé d’enquêter sur la double vie de François Hollande.

Gérard Davet et Fabrice Lhomme étaient invités de Ça fait du bien sur Europe 1, ce mardi 11 février 2020. Les deux journalistes du Monde qui ont pour habitudes de côtoyer, mais surtout d’enquêter sur les hommes politiques français n’ont pas manqué de dévoiler quelques anecdotes croustillantes sur les petites guerres d’égo entre chefs d’États. Comme la fois où Nicolas Sakozy, alors ancien président de la République avait tenté de les convaincre de s’intéresser aux histoires d’amour de François Hollande…

« Ils se détestent tous… »

« On va voir Nicolas Sarkozy dans ses bureaux, on se fait engueuler pendant une demi-heure, c’est toujours très violent ! Puis à un moment donné, il nous dit : ‘Vous devriez vous intéresser à François Hollande. Il paraît qu’il sort de l’Élysée voir sa bonne amie en scooter… très régulièrement’ ! Et paf, trois mois plus tard, ça sort dans Closer », a expliqué l’un des deux journalistes, insinuant ainsi que l’ancien président de la République aurait joué un petit rôle dans le « Julie Gayet gate » qui a fait trembler François Hollande en janvier 2014. « Ils se détestent tous, ils sont prêts à s’enterrer mutuellement ! », a conclu l’enquêteur, face à l’équipe de Ça fait du bien, tant amusée qu’affligée.

La plaisanterie de Valérie Trierweiler

L’histoire, à l’époque adultérine, entre l’actrice et l’ancien chef de l’État fait visiblement un petit retour médiatique ces derniers jours… Et qui de mieux pour en parler que Valérie Trierweiler, l’ancienne première dame elle-même. Chroniqueuse d’On n’est pas couché, ce samedi 8 février au soir, elle avait beaucoup surpris Laurent Ruquier en plaisantant sur le sujet. Une petite blague inspirée par le scénario de la nouvelle pièce de théâtre de François-Xavier Demaison, qui joue un président de la République, et qui avait d’abord jeté un petit moment de malaise sur le plateau de France 2 avant d’amuser tous les invités