Sénégal : Associations et mouvements islamiques exigent des excuses de la France…

Le président Français, Emmanuel Macron avait affirmé avec force que la France ne renoncera pas aux caricatures du Prophète de l'Islam

La Coordination des associations et mouvements islamiques du Sénégal exige des excuses à la France et une condamnation des caricatures au gouvernement sénégalais. Face à la presse, hier, elle exige des autorités françaises à revenir sur leur position islamophobe et à s’excuser auprès de la communauté musulmane toute entière et l’Organisation de la conférence islamique (OCI).

Elle appelle les organisations de la société civile musulmane à œuvrer selon les règles et dispositions internationales pour le respect des symboles, lieux saints et cultes de l’islam à travers le monde. La coordination appelle également le gouvernement du Sénégal, qui assure la présidence du Comité permanent de l’OCI pour l’information et les affaires culturelles (Comiac) dont le siège est à Dakar, à condamner les caricatures insultantes envers le Messager.