Ultimate magazine theme for WordPress.

« Si ce qu’on reproche à Sonko est établi, qu’on le traduise en justice » (Alioune Ndao)

0

L’affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr continue d’alimenter les débats au Sénégal. Présent hier à l’atelier organisé par l’Union des magistrats du Sénégal, Alioune Ndao s’est exprimé sur ce dossier qui tient en haleine tout le Sénégal. Pour l’ancien Procureur Spécial près la Cour de répression d’enrichissement illicite (CREI) si ce qu’on reproche à Sonko est établi, on devrait le traduise en justice.

« Si ce qu’on reproche à Sonko est établi, qu’on le traduise en justice. S’il y a des preuves qui sont apportées, que les juges prennent la décision qui convient. S’il n’y a rien qu’on le laisse partir. Si le dossier est vide que le juge d’instruction prenne un non-lieu. Mais si le juge est convaincu qu’il y a des éléments qu’on le renvoie en jugement en toute impartialité sans subir de pression ni d’un bord ni de l’autre », a déclaré Alioune Ndao, estimant que c’est normal qu’il ait des soupçons selon lesquels on veut écarter un adversaire politique.

Car, rappelle-t-il, il y a eu l’affaire Karim Wade et celle de Khalifa Sall.

laissez un commentaire