Ultimate magazine theme for WordPress.

Situation du pays : « HEL MOOY NIT » apporte son soutien à Macky

0

Face aux récentes violences de ses derniers jours suite à l’affaire dite du « Sweet Beauty », le think tank « HEL MOOY NIT » rappelle les principes suivants :

Toute personne qui s’estime lésée à un droit inaliénable d’accéder à la justice, de faire entendre sa cause par un juge indépendant et impartial.

Toute personne mise en cause doit bénéficier du principe inaliénable des droits à la défense ce qui impliques notamment le droit au respect de sa présomption d’innocence, son droit à un avocat dés le début de la procédure, son droit au respect des règles de la procédure, son droit à un procès équitable entre autres.

Tous ces principes ne peuvent être efficacement effectifs qu’avec une justice et des magistrats dont l’indépendance et la sérénité sont garanties. Pour cela, nous invitons tous nos compatriotes à la retenue, à se garder de mettre en cause l’indépendance de notre justice pour des motifs fallacieux et souvent bassement politiques car cela pourrait porter préjudice à la confiance que nos compatriotes sont en droit d’attendre de notre justice qui est un pilier essentiel de l’état de droit, de notre démocratie et de notre pacte républicain.

Notre justice, pour qu’elle soit efficace doit être équitable, donc être au service des plus fragiles, des plus vulnérables autant que du côté des plus forts, des plus puissants. Elle doit aussi être respectée, être à l’abri de toute intervention extérieure, de toute menace et de tous les soubresauts.

Nous appelons au calme, à la sérénité, à la défense de notre démocratie et de nos institutions. Nous nous inclinons devant la mémoire de ceux d’entre nos compatriotes qui ont malheureusement perdu la vie au cours de ces événements tragiques et nous prions pour le repos paisible de leur âme. Nous souhaitons un prompt rétablissement à tous nos blessés.

Nous nous associons au désarroi de tous ceux qui ont perdu des proches et ou des biens matériels. A tous ces étrangers qui nous ont fait confiance et ont choisi notre pays pour s’y installer et ou y investir, et qui malheureusement ont subi des dommages, nous leur témoignons notre compassion, notre solidarité et nous leur exhortons de continuer à faire confiance à notre jeune nation. A tous les Sénégalais, nous témoignons notre solidarité pour le saccage et la dégradation de certains de nos biens publics. Même si nous déplorons la manière dont certains de nos compatriotes ont exprimé leur indignation voire leurs frustrations longtemps ruminées et souvent refoulées, nous voulons dire ici, toute notre fierté à la jeunesse sénégalaise qui une fois encore a su montrer sa maturité, en disant non, en dictant sa volonté, faisant ainsi savoir aux gouvernants qu’ils n’ont qu’un mandat représentatif et que le vrai pouvoir appartient au peuple souverain surtout à sa composante femmes et jeunes. Nous exhortons notre jeunesse à rester vigilante, à ne pas se tromper de combat et à bien surveiller ses rangs.

Merci à tous ces régulateurs sociaux affichés ainsi que ceux anonymes qui, une fois de plus ont montré que quand la pirogue tangue, ils seront toujours là pour montrer la bonne direction et les bons gestes à adopter pour que le navire ne chavire pas. Merci aussi aux représentants de tous les pays alliés et ou amis ainsi qu’aux différentes institutions internationales qui n’ont ménagé aucun effort pour nous aider à sortir de cette crise.

Nous rendons un vibrant hommage à nos forces de l’ordre et de sécurité qui souvent, au péril de leur vie, font tout leur possible pour assurer notre sécurité et la protection de nos biens matériels. Nous faisons pleine confiance à la justice de notre pays même si, il est vrai, qu’il y a encore des améliorations à faire. Nous voulons rappeler à nos magistrats que l’important n’est pas seulement de dire le droit mais il faudrait aussi que le peuple au nom de qui vous rendez la justice ait l’impression que justice a bien été rendue.

Enfin, nous saluons l’intervention du président de la République Macky Sall qui a fait montre d’empathie et semble avoir bien entendu et compris l’exaspération de son peuple et plus particulièrement de sa jeunesse. Nous accueillons favorablement les mesures d’urgence annoncées, nous lui demandons d’autres mesures structurelles plus audacieuses. Nous proposons humblement quelques pistes de réflexions parmi d’autres . Des mesures fiscales de relance de l’économie et d’incitation à l’investissement direct national et étranger peuvent être une bonne piste de réflexion. Des mesures d’indemnisation des dommages subis par les investisseurs privés ainsi qu’une plus grande démocratisation et plus de transparence dans l’accès aux marchés publics ainsi qu’à la compétition électorale. Dissiper la suspicion qu’ont nos compatriotes d’une justice aux ordres, instrumentalisée pour des règlements de compte.

Monsieur président de la République, nul besoin de vous rappeler que la garantie d’un bon système juridique et judiciaire des affaires est l’un des premiers critères de l’investissement direct étranger, viennent ensuite la formation et la bonne santé de la population surtout de la population active. Nous saluons les efforts que vous faites dans ce domaine, la gestion de la covid 19 en est une parfaite illustration et nous vous demandons de soutenir la cadence et d’amplifier ces efforts pour qu’ils soient beaucoup plus et rapidement perceptibles dans le quotidien de nos compatriotes. Monsieur le président de la République, nous n’avons pas besoin de vous rappeler qu’un bon leader est celui qui gouverne humblement avec science, équité et empathie.

Nous avions appelé le peuple à voter pour vous, nous serons dons à vos côtés surtout dans les moments les plus difficiles, nous ne nous terrerons pas, mais, bien sûr jamais sur le dos de nos compatriotes et de notre pacte républicain.

Pour finir, nous réaffirmons toute notre soutien et notre confiance au président de la République Macky Sall pour continuer à assurer l’indépendance de notre justice et la marche de notre pays vers l’émergence dans un climat social apaisé.

Vive notre jeunesse

vive la République

Vive la CEDEAO.

 

Fais à Paris, le 09 mars 2021

Le Président,

Kaaw Sadio Cissé, le Mollah.

laissez un commentaire