Ultimate magazine theme for WordPress.

Sonko change de stratégie et tacle Macky sur le terrain

Ousmane Sonko leader du PASTEF
0

Le leader du parti des Patriotes du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (Pastef), Ousmane Sonko n’est pas du genre à rester dans l’ombre très longtemps. Le député, accusé de viols par la jeune masseuse Adji  Sarr, est dans toutes les sauces. Pour faire face au président Macky Sall et son régime, il ne manque pas d’astuces. Après les sorties musclées contre le chef de l’Etat et la France, revoilà Ousmane Sonko dans une autre facette. Il change de stratégie pour se rapprocher des sénégalais.

Ousmane Sonko ne rate pas une seule occasion pour faire parler de lui. Après les émeutes du 3 au 8 mars 2021 qui ébranlé le pouvoir, Ousmane Sonko se devait de redorer son blason devant les sénégalais qui le tenaient pour principal responsable de ces violentes manifestations nées de sa convocation par la justice sénégalaise dans l’affaire « Sweet Beauty ». Pour se refaire une santé politique, il multiplie les offensives.

Sa dernière sortie médiatique lui a fait gagner des points auprès de ses souteneurs. Lors de son discours « guerrier » du vendredi 2 juillet 2021, il s’est attaqué frontalement à Macky Sall et à certains pays occidentaux. Le patriote en chef est même allé jusqu’à insinuer que la loi sénégalaise contre le terrorisme est la copie-conforme du ‘’Terrorism act’’ de Tony Blair en 2006. Sonko connu pour ses sorties violentes contre le régime n’a pas ménagé le locataire du Palais tout au long de son discours. Mais Sonko commence semble avoir acquis une certaine maturité politique ces jours-ci.

Sonko change de stratégie politique

Ousmane Sonko est sorti de son salon. Ce samedi, il a lancé « Un patriote, une paire de chaussures made in Sénégal ». Les Patriotes se sont lancés dans la Promotion de l’artisanat local (Doolel Sunu’Art) à la veille de la Tabaski. Il a sillonné quelques marchés artisanaux de Dakar. Le député de l’opposition est allé à la rencontre des artisans. « Cette sortie vient à son heure », selon les artisans qui estiment que leur « secteur se meurt depuis l’avènement de Macky Sall au pouvoir ». A signaler que l’artisanat fait partie des secteurs les plus impactés par le coronavirus.

Cette nouvelle stratégie de Sonko est une opération de charme qui porte ses fruits. Sur les réseaux sociaux certains internautes commencent à lui tresser les lauriers. « En voyant tout ça, on a juste envie de tout plaquer et revenir au Sénégal tellement que le Gars incarne l’espoir et le courage », écrit un sénégalais de l’extérieur sur Facebook. Cette manière de promouvoir l’artisanat commence déjà à marquer les sénégalais.

Cette visite de Ousmane Sonko rappelle celui de Bougane Gueye au lendemain du forum de Macky Sall sur l’emploi. Les opposants sont sur les traces Macky Sall, ils ne comptent plus laisser le chef de l’Etat occuper le terrain politique tout seul. Le leader de Pastef n’est pas venu les mains vide, il a acheté quelques souvenirs.

Après son « Nemekou Tour », Ousmane Sonko vient de faire un nouveau croc en jambe à Macky Sall à la veille des élections. Cette opération de charme aura-t-elle les effets escomptés ?

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire