Troisième mandat de Macky…les prophéties de Dionne

Encore une sortie de Mohammad Boune Abdallah Dionne : Macky Sall ne veut-il pas briguer un troisième mandat ?

Un homme averti en vaut finalement deux. L’ancien Premier ministre du Sénégal, actuel ministre d’Etat, secrétaire général de la Présidence de la République aurait été vigie dans un navire qu’il n’aurait pas besoin de loupe pour scruter. Face à la multitude de candidats qui se bousculaient au portillon pour s’aligner à l’élection présidentielle de 2019, Mohammad Boune Abdallah Dionne avait prédit qu’ils ne seront que finalement cinq à être sur la ligne. Ce qui s’est avéré. Lors de cette élection présidentielle de 2019, ils n’ont été que cinq candidats, à savoir le Président sortant Macky Sall finalement réélu, son second Idrissa Seck, Ousmane Sonko, le Pr El Hadj Issa Sall et Me Madické Niang à être sur la ligne de départ.

Contre toute attente, alors que les décomptes n’avaient fini d’être effectués au soir du scrutin présidentiel du 25 février 2019, c’est lui encore, Mohammad Boune Abdallah Dionne qui convoquait à un point de presse, les journalistes pour proclamer la victoire du Président Macky Sall, dès le premier tour avec un taux de 58%.

Mohammad Boune Abdallah Dionne ne doit pas être dans le secret des dieux. Mais que des coïncidences à travers tout ce qu’il dit. Les mauvais esprits pourraient toujours trouver le malin plaisir de dire qu’avec lui, les dés seraient pipés d’avance.

Mohammad Boune Abdallah Dionne vient d’effectuer à nouveau une sortie qui évidemment ne peut que faire polémique, compte tenu des antécédents. Il vient de soutenir ce week-end que « l’histoire du Président Macky Sall avec le Sénégal n’est pas terminée. Et que ce ne sera qu’en 2035 ». Un bon sujet en matière de dissertation.

La polémique se poursuit encore. D’autant que le 31 décembre, face à la presse, le Président Macky Sall, laissait entretenir le doute, en disant oui et non à un troisième mandat. En laissant entretenir le flou, et avec la sortie de son homme de confiance, Mohammad Boune Abdallah Dionne, Macky Sall ne cherche pas tout simplement à briguer un troisième mandat.

La rédaction de Xibaaru