Ultimate magazine theme for WordPress.

Un artiste français poignardé pour voir « mal » regardé un délinquant

0

L’artiste Alain Françon poignardé au cou pour « un mauvais regard » : un délinquant multirécidiviste arrêté

Enfin une bonne nouvelle pour l’artiste Alain Françon. L’homme qui l’a sauvagement agressé dans une rue de Montpellier a été arrêté et a reconnu les faits. Le suspect est bien connu des services de police. Tous les détails d’une enquête rondement menée.

Deux semaines après l’agression, l’enquête avance. Le célèbre metteur en scène de théâtre Alain Françon a été grièvement blessé à la gorge mercredi à Montpellier le 17 mars dernier. D’après l’AFP, l’artiste s’était alors effondré en pleine rue avant d’être évacué vers un hôpital par les pompiers. On vient d’apprendre qu’un suspect a été arrêté et qu’il a avoué.

D’après Midi Libre le suspect a été arrêté jeudi 1er avril par la brigade criminelle du SRPJ de Montpellier. Nos confrères dévoilent qu’il s’agit d’un Algérien dans la trentaine, déjà bien connu des forces de l’ordre et qui n’en est pas à sa première arrestation. Par le passé, il avait notamment été reconnu coupable d’actes de violence. Midi Libre évoque un agresseur « au casier lourdement chargé ». Midi Libre révèle que les policiers ont réussi à identifier l’auteur de l’attaque en visionnant des « des centaines d’heures d’enregistrement des caméras de la ville ».

La raison de son geste est lunaire. Jean-Philippe Redon, le procureur de la République adjoint de Montpellier, révèle le mobile dans un communiqué publié par nos confrères : « Il indiquait qu’étant énervé, il aurait vu un homme qui l’aurait mal regardé, raison pour laquelle il l’aurait agressé ». Et d’ajouter, « il admettait dans sa dernière audition être l’auteur du coup porté », après avoir nié les faits dans un premier temps. Le délinquant multirécidiviste a été retrouvé à son domicile, avenue de Lodève, à Montpellier, le 1er avril. Le communiqué du procureur confirme qu’une perquisition chez le suspect a permis « de retrouver vêtements et accessoires, dont une sacoche correspondant en tout point aux images et témoignages obtenus et contenant des lames de rasoir ».

Les jours du metteur en scène ne sont plus en danger. Opéré juste après l’agression, il s’est également vu délivrer 21 jours d’incapacité totale de travail (ITT), a avait été entendu par la police. Né en 1945 à Saint-Etienne, Alain Françon, trois fois « moliérisé », grand amoureux de Tchekhov et défenseur d’auteurs contemporains, a monté plus de 100 pièces en plus d’un demi-siècle. Également comédien, il était récemment à l’affiche d’ADN le dernier film de Maïwenn. Il interprétait le rôle du père castrateur de l’actrice.

laissez un commentaire