Un collectif interpelle le Président sur les manquements à Goudiry et Bakel…

Communiqué du Collectif pour l’émergence de Bakel et de Goudiry. 

Les fils des départements de Bakel et Goudiry, éparpillés entre le Sénégal, le Canada, les Etats-Unis d’Amérique, la France et le Gabon, se sont réunis autour du Collectif pour l’Emergence de Bakel et de Goudiry, pour dénoncer le manque de considération des autorités gouvernementale de 1960 à nos jours.

Ayant constaté, le retard économique de cette partie du Sénégal dont nous sommes originaires, et face aux multiples appels au secours de nos parents des deux départements, nous avons décidé de nous réunir autour d’un collectif afin de soumettre un document de mémorandum au Président de la République Son Excellence Macky SALL. Dans ce  document, nous avons énuméré les manquements en terme d’infrastructures sanitaires, routières mais également les problèmes d’accès à l’eau potable et à l’électricité sans oublier la couverture en réseau téléphonique et à internet.

Malgré les efforts consentis ça-et-là,  nous constatons un retard considérable, en terme d’infrastructures dans les vingt-sept communes que comptent ces deux départements par rapport aux quarante trois autres départements du Sénégal.

Aujourd’hui, nos mères épouses et sœurs, meurent pour donner la vie, dû à un manque criard d’infrastructures sanitaires et routières, dignes de ce nom. Nos deux départements sont ceux qui ont le taux de mortalité maternelle et infantile le plus élevé du pays. Les Charrettes et motos Diakarta ont remplacé les ambulances médicalisées pour transporter les malades et femmes enceintes sur des routes dont l’état laisse à désirer surtout durant la période hivernale. A cela, s’ajoutent, le manque de personnel qualifié et du matériel médical dans nos postes de santé. 

L’accès à l’eau, demeure un calvaire surtout en période hors saison des pluies. Dans un monde devenu numérique, l’accès à l’électricité, au réseau téléphonique et à internet, n’est plus un luxe mais une nécessité socio-économique. Dans certaines zones, par manque de couverture du réseau téléphonique, les populations sont parfois obligées de monter sur les terrasses des maisons ou se connecter au réseau des pays voisins comme la Mauritanie ou le Mali. 

Le Sénégal oriental fait partie des rares régions qui ne disposent pas d’établissement d’enseignement supérieur. Nous sommes aussi des sénégalais et nous réclamons une attention particulière de la part du Gouvernement à l’image de la Casamance et du Fouta.

Un document de mémorandum a déjà été, rédigé et transmis à la Présidence de la République, adressé à Son Excellence Macky SALL, par voie officielle depuis le mois d’octobre 2020 et nous attendons toujours une réponse.

Notre patience ayant atteint ses limites, nous, membres du Collectif pour l’Emergence de Bakel et Goudiry, avons décidé de prendre notre destin en main, afin d’exiger le respect et la considération de la part des autorités étatiques, pour véritablement enclencher le développement économique et social de nos deux départements qui, pour nous, sont les enfants pauvres, oubliés et abandonnés de la République. A cet effet, nous lançons un appel aux populations surtout à la jeunesse et aux femmes de ces deux départements à adhérer massivement à notre collectif pour une meilleure efficacité.

Nous tenons à remercier les ressortissants de ces deux départements établis à l’étranger, sans lesquels, la situation économique et sociale, serait très critique. La diaspora a construit et équipé des écoles, des mosquées, des postes de santé, des forages etc. sauf que les projets d’envergure, sont du ressort et de la responsabilité du Gouvernement, tels que les routes, les ponts et les accès universels à l’eau et à l’électricité sans oublier la couverture suffisante et permanente en réseau téléphonique et internet.

Nous tendons la main à tous les autres mouvements citoyens des deux départements qui ont le même objectif que nous pour une meilleure coordination de nos actions.

 

La coordination du Collectif pour l’Emergence de Bakel et de Goudiry