Un homme décède après avoir été léché par son chien

Dans un cas relaté dans l’European Journal of Case Reports in Internal Medicine, par Naomi Mader interne du Department of Medicine de Brême et première autrice, les scientifiques s’attardent sur un homme originaire d’Allemagne qui est mort après avoir été léché par son chien.

L’infection du soixantenaire a été causée par une bactérie appelée Capnocytophaga canimorsus que l’on retrouve dans la gueule des chiens et des chats mais qui se transmet très rarement à l’être humain. Les médecins du Red Cross Hospital à Brême en Allemagne qui ont écrit le papier explique que l’homme avait été « touché et léché mais pas mordu par son chien, son seul animal de compagnie, dans les dernières semaines ».

Une histoire qui sert d’avertissement

L’histoire de cet homme permet de mettre en lumière une infection rare mais qui doit alerter sur les symptômes possibles en cas de contact avec un animal de compagnie. L’homme souffrait de symptômes grippaux avant de développer un sepsis sévère et un purpura fulminans, un syndrome infectieux qui représente une forme extrêmement sévère de septicémie. Le purpura fulminans peut provoquer une nécrose des tissus et la coagulation du sang.

Ses organes ont flanché

L’homme a été admis en soin intensif mais sa santé a continué à se détériorer avant que le patient décède suite à la défaillance de plusieurs organes. L’occasion pour les médecins d’interpeller les heureux propriétaires de chats et de chiens : « Les maîtres avec des symptômes banals comme des symptômes grippaux devraient consulter immédiatement quand les symptômes deviennent inhabituels ». Après cette histoire, on ne regardera jamais Médor et Félix de la même manière.