Ultimate magazine theme for WordPress.

Voici les erreurs de Wade, Sonko et Khaf qui profitent au…Palais

0

Voici comment Macky Sall peut garder sa majorité à l’Assemblée

Les prochaines élections risquent d’être compliquées pour les partis politiques et coalitions. À quelques mois de ces joutes électorales, c’est le branle-bas de combat pour avoir la majorité à l’Assemblée nationale. Après leurs résultats aux locales du 23 janvier 2022, l’opposition croit dur comme fer qu’elle peut imposer la cohabitation à l’hémicycle. Malheureusement, ils sont en train d’adopter une stratégie qui risque de faire gagner le Président Macky Sall et sa méga coalition au soir du 31 juillet 2022.

L’analyse des résultats des élections locales prouvent que l’opposition aurait pu faire des miracles si elle s’était réunie autour de l’essentiel. Une opposition réunie pouvait battre Benno Bokk Yakaar. Et pourtant, à la veille de ces élections, Xibaaru avait alerté sur l’importance d’une large coalition de l’opposition. Mais comme à leurs habitudes, certains hommes politiques ont laissé leur égo les guider. Ce qui est déplorable, c’est qu’ils n’ont toujours pas su tirer des leçons de leurs erreurs. Les partis de l’opposition pensent pouvoir battre Macky Sall dans la dispersion.

Wallu Sénégal avec Wade, Yewwi Askan Wi avec Sonko et Gueum Sa Bopp avec Bougane peuvent-ils s’unir dans une seule coalition ?

En effet, à quelques mois des législatives, ces opposants refont les mêmes erreurs. Si les transhumants risquent d’être un problème pour Macky Sall, le manque de solidarité va perdre l’opposition. Les grandes coalitions de l’opposition, qui veulent tous déboulonner Macky Sall, refusent toujours de faire front commun. Chacun compte suivre son propre chemin. Et pour ne pas arranger les choses, les candidatures individuelles sont devenues la nouvelle mode de certains acteurs politiques. Ce qui facilitera le travail au locataire du Palais.

En enrôlant des maires venus de Yewwi Askan Wi, Macky Sall tente de déstabiliser cette coalition. Ce qui n’a toujours pas donné l’effet escompté, car il n’a pas encore pêché de gros poissons. Mais cette dispersion de l’opposition sera une aubaine pour lui. Benno Bokk Yakaar est la plus grande force politique que ce pays ait connue. Et pour la battre, il faut s’unir pour avoir une coalition capable de rivaliser avec elle. Chose que les membres de l’opposition peinent à comprendre.

Tous ces nouveaux candidats ne passeront pas les parrainages. Sans coalition, les candidats individuels vont échouer à l’étape du parrainage même s’ils réussissent à avoir la caution exigée. Et même s’ils arrivaient à se qualifier pour le scrutin. Des candidats comme Pape Djibril Fall feront face à la réalité du terrain politique. S’unir permet aux coalitions d’avoir les infrastructures requises pour faire le tour jusque dans les coins les plus reculés. Mais aussi être présent dans les 45 départements que comptent le Sénégal.

L’opposition peut bien imposer la cohabitation au chef de l’État. Mais pour cela, les intérêts personnels doivent être mis de côté. Et l’opposition a démontré qu’elle ne peut pas unir toutes ses forces. Alors Macky Sall a tous les atouts pour conserver sa majorité. Les communes rurales sont déjà acquises à la cause du président. Ce sont les effets du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC), du Programme d’Urgence de Modernisation des Axes et Territoires frontaliers (PUMA), et des Bourses de Sécurité Familiale qui font des miracles dans le monde rural.

L’opposition continuera à se battre en ordre dispersé. Alors Macky Sall devra concentrer ses forces à certaines grandes villes qui échappent à son contrôle, pour rafler la mise. Ce qui lui permettra non seulement de conserver sa majorité qualifiée de mécanique par l’opposition. Mais aussi démontrer la suprématie de la coalition Benno Bokk Yakaar. Mais le chef de l’État peut aussi compter sur la transhumance qui affaiblit l’opposition et les égos surdimensionnés des leaders qui font échec à une large coalition, seule issue pour battre Macky et Benno Bokk Yaakaar.

Une seule coalition réunissant, Wallu Sénégal, Yewwi Askan Wi et Gueum Sa Bopp peuvent venir à bout de Macky Sall et Benno Bokk Yaakaar

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire