Ultimate magazine theme for WordPress.

Yannick Noah plaide en faveur de la polygamie

0

« Moi je propose un CDD de deux ans » : Yannick Noah valide la polygamie et crée le buzz…

L’ancien champion de tennis français Yannick Noah estime que la polygamie est plus honnête.

Ancien champion de tennis, Yannick Noah a remporté 23 trophées en individuel et 16 en équipe figurant dans le Hall Of Fame de la discipline. Le Français d’origine camerounaise a ensuite entamé une brillante carrière dans la musique mais hormis son brillant parcours professionnelle, sa vie de couple a fait couler beaucoup d’encre.

Noah enregistre de nombreux divorces…

Yannick Noah a contracté en effet trois divorces dans sa vie privée. D’un premier mariage en 1984 avec Cecilia Rodhe, ancien mannequin et Miss Suède 78, naissent Joakim Noah basketteur à la NBA et Yéléna Noah. Trois ans plus tard, le couple divorce et Yannick se remarie en 1995 avec le mannequin Heather Stewart-Whyte, union de laquelle naît deux filles : Eleejah et Jenaye. Yannick divorce une nouvelle fois en 1999. En 2003, il partage sa vie avec Isabelle Camus (fille du producteur Jean-Claude Camus), elle-même productrice de la série ‘‘Un gars, une fille’’. Le couple a un fils, Joalukas. L’union dure plus longtemps cette fois mais ils se séparent à l’été 2020.

‘‘Pour moi, la polygamie est plus honnête’’

Face à cette instabilité, Yannick Noha a réagi. Pour lui, il est difficile voire impossible de jurer fidélité à une seule femme.

« Comment jurer fidélité pour toute la vie ? Pour moi, la polygamie est plus honnête, et ça vaut aussi pour les femmes. Moi, je propose un CDD de deux ans. Ensuite, on avise », a déclaré au journal Libération un homme qui estime que l’option d’un mariage polygame est la meilleure.

Cette révélation fait le buzz en Côte d’Ivoire au moment où la proposition de la loi sur la légalisation optionnelle de la polygamie fait débat. Le 30 juin à l’Assemblée nationale, le député Yacouba Sangaré a en effet planché pour ‘‘la légalisation de la polygamie optionnelle’’. Pour, lui, l’adoption de cette loi ‘‘serait la juste appréciation de la réalité sociale’’. Continuant, il a indiqué que la question des enfants adultérins ayant été pris en compte, il est ‘‘légitime que la…Lire la suite ici

laissez un commentaire