Ziguinchor : Ce que l’on sait des 6 cas communautaires de Bignona

Dans nos précédents articles nous vous informions que parmi les cas positifs au coronavirus que la région de Ziguinchor a enregistrés, bon nombre proviennent du district sanitaire de Bignona.
Après des investigations menées pour savoir plus sur les cas positifs de Bignona dont certains sont issus de la transmission communautaire, nous sommes en mesure de donner plus d’informations sur certains patients. Si nous nous réservons ici de taire leurs identités, nous pouvons néanmoins vous informer que les 6 cas déclarés communautaires sont des agents de santé en service au district sanitaire de Bignona.
Selon notre source, ils ont tous été testé positifs au coronavirus les 2 le vendredi  et les 4 autres le Mardi dernier. Et là ou le bas blesse, aucune information officielle sur leur infection n’est toujours pas disponible. C’est donc dire que les autorités sanitaires ignorent toujours comment et par qui les 6 agents ont choppé le virus de la covid-19. La même source de nous informer  que les autorités sanitaires sont à pied d’œuvre par déterminer les circonstances et les origines de cette contagion.
Une contagion qui pourrait donner un coup fatal au département de Bignona qui depuis un certains temps est gravement infecté par la covid-19 malgré tous les efforts consentis dans la croisade par les autorités administratives, sanitaires et les jeunes à travers le conseil communal de la jeunesse et le comité « katiken corona »
Combien de patients sont entrés en contact avec les 6 agents de santé, combien seront-ils infectés? Autant de questions que se posent les autorités et les populations de la capitale du fogny qui pour l’heure sont plongés dans une psychose profonde.
« Tous les patients de Bignona sont pris en charge au centre de traitement et de prise en charge des malades de covid-19 de l’hôpital régional de Ziguinchor et leur état de santé reste stable » nous a rassuré notre source.
 Selon notre informateur,  un murmure de protestation du personnel de santé du district de Bignona se fait entendre. Les blousses blanches seraient très remontés contre le médecin chef pour sa gestion jugée compromettante et non transparente. Ces agents nexcluent pas de se entendre si toute des correctifs ne sont pas apportés.
DEMBO JUNIOR COLY XIBAARU ZIG