14 août 2014 : L’étudiant Bassirou Faye est tué…Et toujours pas de procès

14 août 2014, 14 août 2019, 5 ans déjà que l’étudiant Bassirou Faye a été tué lors de manifestations à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Dans ce meurtre, Tombong Waly et Saliou Ndao deux premiers policiers cités, ont bénéficié d’un non-lieu. Le troisième policier Sidi Mouhamed Boughaleb a été quant à lui condamné à 20 ans de travaux forcés.Le condamné a déjà passé 17 mois en détention préventive.

Ce 18 juillet dernier, l’affaire Bassirou Faye a connu un nouveau rebondissement. La Chambre criminelle d’appel a ramené la peine du policier, Sidy Mohamed Boughaleb, à 10 ans alors qu’il a été condamné à 20 ans de travaux forcés, plus une amende de 50 millions de francs Cfa en première instance. Mais, les proches du flic ont décidé de poursuivre la bataille judiciaire pour l’absoudre de ce crime.

Ce n’est pas le verdict que sa famille attendait mais elle s’en contentera en attendant la décision de la Cour suprême qu’elle va saisir dans les prochains jours. Le policier Sidy Mouhamed Boughaleb a été condamné à 10 ans de travaux forcés par la Cour d’appel de la Chambre criminelle qui a jugé cette affaire avant-hier. Bref, il ne va plus purger les 20 ans de prison comme l’avait décidé le juge de première instance.
Pourtant, le Parquet général qui, jusque-là, reste convaincu de la culpabilité du policier, avait requis la confirmation de la décision du juge de première instance qui l’avait condamné à 20 ans de travaux forcés pour le meurtre de l’étudiant Bassirou Faye, lors de son procès devant la Chambre criminelle d’appel.

La communauté universitaire, estudiantine commémorera, ce, Mercredi 14 Août 2019 au campus Social de L’UCAD, la journée de leur camarade défunt Bassirou Faye. La cérémonie aura lieu au niveau du pavillon D à partir de 8h.
Au programme : Recital Coran, Recueil sur le monument Bassirou Faye, Point de presse et visite de la famille à Diourbel.