60 urgentistes pour…tout le Sénégal

Le Sénégal qui s’est engagé à bien gérer les urgences dans tous les structures sanitaires du pays ne disposent que de 60 urgentistes.

Mais cependant 30 autres sont formation, « c’est déjà bien parce que le métier d’urgentiste est nouveau dans notre pays » a fait savoir le Pr Mamadou Diarra Bèye, chef du service d’assistance médicale d’urgence (Samu) dans les colonnes du quotidien « Le Soleil ».

Le professeur précise que l’urgentiste est un diplôme universitaire, mais pas une spécialité. Et que l’Etat devrait mettre des moyens conséquents à leur disposition pour sauver des vies.

Le chef du service d’assistance de Samu a aussi plaidé pour une mise en place des unités pour la prise en charge des AVC. « Ces pathologies chroniques sont fréquentes maintenant au Sénégal. Malheureusement, il y a trop de retard dans la prise en charge qui doit se faire dans la première heure qui suit l’accident pour permettre de récupérer la victime » indique-t-il.