Ultimate magazine theme for WordPress.

Abidjan : deux femmes piquent une crise de « djinn » en pleine rue

0

Koumassi (sud d’Abidjan), le dimanche 27 février 2022, deux femmes, l’une de la trentaine révolue et l’autre d’environ 20 ans ont piqué une crise alors qu’elles revenaient d’une cérémonie de mariage au quartier Sicogi 2 de la commune.

C’est à une scène digne d’un film nollywoodien qu’ont assisté les habitants du quartier Sicogi 2 précisément dans les environs du lycée moderne de Koumassi. Deux femmes, l’une de la trentaine révolue et une autre d’environ 20 ans ont piqué une crise sur la voie publique alors qu’elles revenaient d’une cérémonie de mariage. La plus âgée fût la première à s’écrouler à même le sol. Elle se roulait sur le sol, se débattait contre ceux qui tentaient de la maîtriser et disait des propos difficiles à comprendre.

 

femme

Alors que nous tentions de savoir l’identité de la  » pauvre  » femme, l’autre jeune dame de 20 ans s’est écroulée à son tour. Plus vigoureuse que la première, elle dégageait des cris assourdissants et se débattait pour échapper à deux jeunes gens venus la secourir. Renseignements pris auprès de leurs parents sur place, il s’agit d’une crise de  » djins  » ou  » génie  ». Les deux femmes seraient tombées parce qu’étant sous l’emprise de génie. Après que les deux jeunes gens venus les secourir aient récité des litanies dans leurs oreilles, elles sont redevenues calmes et leurs parents ont pu les transporter pour les emmener à la maison.

Précisons que nos tentatives pour savoir un peu plus ce phénomène sont…Lire la suite ici

laissez un commentaire