Accusé de viol…Cristiano Ronaldo reconnaît

Le média américain TMZ, qui assure avoir eu connaissance de documents transmis à la justice américaine, explique que Cristiano Ronaldo a reconnu par écrit avoir passé un accord financier avec la femme qui l’accuse de viol. Documents dans lesquels le joueur se dit innocent pour autant.

Quand c’est fini, ça continue. Accusé de viol par une femme américaine, pour des faits remontant à 2009 à Las Vegas, Cristiano Ronaldo avait vu en juillet dernier la justice locale renoncer à d’éventuelles poursuites, faute de preuves à son encontre. « D’après un examen des informations présentées, les allégations d’agression sexuelle contre Cristiano Ronaldo ne peuvent être prouvées au-delà de tout doute raisonnable », avait déclaré le bureau du procureur du comté de Clark County dans un communiqué.

Mais un mois plus tard, le quintuple Ballon d’or voit resurgir d’autres informations embarrassantes. Selon le média américain TMZ, Ronaldo aurait en effet reconnu, dans les derniers documents transmis à la justice, avoir passé un accord financier avec Kathryn Mayorga – la femme en question – en 2010, afin que celle-ci garde le silence. Un accord souvent évoqué depuis le début de l’affaire, mais sur lequel le Portugais ne s’était jamais prononcé.

Un accord, oui, mais pas un aveu de culpabilité

Or, TMZ assure avoir eu accès à des documents écrits dans lesquels le joueur de la Juventus affirme avoir versé à Kathryn Mayorga la somme de 375.000 dollars il y a neuf ans (ce qui est autorisé aux Etats-Unis) pour s’éviter un scandale public.

Précision importante: s’il reconnaîtrait un accord financier, Ronaldo ajouterait toutefois dans les documents transmis à la justice que celui-ci n’est en rien un aveu de culpabilité, restant fidèle à sa ligne de défense depuis le début, à savoir qu’il a eu une relation sexuelle avec la jeune femme, mais une relation sexuelle consentante.