Afrique du Sud : Un officier traduit au tribunal militaire pour avoir refusé d’enlever son foulard

 

Un major musulman de l’armée sud-africaine risque de comparaître devant un tribunal militaire, pour avoir refusé d’enlever l’ordre de son supérieur d’enlever son foulard.

 

Fatima Isaacs, qui a servi pendant 10 ans dans les forces de défense nationale sud-africaines (SANDF) en tant qu’experte en criminalistique, a affirmé être victime d’islamophobie de la part de certains militaires de l’armée.

 

Le major Isaacs prévoit, toutefois, de saisir la Cour constitutionnelle si elle n’obtient pas un résultat favorable devant le tribunal militaire, selon la bbc.