Âge des véhicules importés…C’est faux ! Macky n’a rien changé

COMMUNIQUE

Depuis une semaine une information tendancieuse annonce que l’âge des véhicules d’occasions importés est ramené à 5 ans. Cette information est totalement fausse. L’âge des véhicules d’occasion importés reste comme suit : 8 ans pour les voitures de tourisme et 10 ans pour les utilitaires de plus de 3,5T et de transport de passagers. Il n’existe aucune autre mesure réglementaire contraire.

Cependant, pour un Etat qui aspire à un développement effectif et durable, un Etat qui mobilise l’effort de toutes ses populations dans cet objectif, il est normal de faire le bilan d’une si importante mesure après 7 ans d’application.

Ce bilan concerne toutes les politiques en matière de transport et d’infrastructures de notre pays (le permis, le retrait de certains véhicules de transport en commun, le renforcement des contrôles routiers, la réhabilitation et réalisation d’un certain nombre de routes,) entre autres.

Aussi, on ne doit pas ignorer les préoccupations du gouvernement par rapport aux nombreux accidents, aux effets nocifs de la pollution de l’air par les véhicules usagés, le transport clandestin, toute chose qui nécessite des solutions appropriées pour la protection de l’environnement et de la santé des populations.

Dakar capitale du Sénégal, classée 91e ville la plus polluée au monde par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), reste un danger permanent pour la santé des populations sénégalaise.

Comparaison n’est pas raison certes, mais un pays voisin qui aspire aussi à un développement durable a ramené l’âge des véhicules d’occasion importés à 5 ans depuis décembre 2017.

Ses populations et sa diaspora, ont très bien compris et accepté avec patriotisme, cette mesure dans l’intérêt de leur nation.

Il est de notre devoir, Sénégalaises, Sénégalais d’ici et de la Diaspora, de croire en notre capacité à construire ensemble un Sénégal émergent à travers la vision et la démarche inclusive du Président Macky SALL.

Aliou Ndao FALL

Secrétaire National chargé de la Diaspora.

ALLIANCE POUR LA REPUBLIQUE