Alerte…Les hôpitaux de Matam manquent de sang !

A Matam, les femmes en état de grossesse, opérées récemment vivent un véritable calvaire du fait du manque de sang dans les structures sanitaires de la région. À Ourossogui, la banque de sang est quasiment à sec.

Les responsables ont pourtant alerté les populations. « Nous avons un problème avec les malades, les opérés récents, les accidentés de la circulation. Et surtout les femmes en état de grossesse. Tout ça parce qu’il n’y a pas de sang. Nous lançons cet appel aux populations de nous venir en aide. Il y a un problème de prise en charge par rapport au sang », interpelle Mamadou Ndiaye, Administrateur, Directeur de l’hôpital de Ourossogui, au micro de Walf radio.