Ultimate magazine theme for WordPress.

Après le scandale à la Mairie de Mbacké…aucun service ne fonctionne

0

L’hôtel de ville de Mbacké est secoué par une série de scandale au niveau de son service chargé de l’état civil.

Le premier adjoint, le chef de bureau de l’état civil, un agent municipal et une conseillère municipale sont arrêtés et déférés au parquet de Diourbel.  Une situation qui n’est pas sans conséquence au niveau du déroulement et de la continuité du service.  Pour avoir un extrait de naissance ou un autre papier à la mairie, c’est la croix et la bannière.

D’après nos investigations, le maire aurait délégué la signature à son assistante qui fait preuve d’attention particulière pour signer. Elle est tellement lente qu’elle peut mettre plus de deux heures de temps pour un seul extrait.  Les milliers de demandes sont actuellement en souffrance au niveau de la mairie de Mbacké.  D’ailleurs, les portes de l’état civil sont fermées faute d’agents en nombre suffisant.  L’autre problème majeur noté est le manque de registre pour les nouvelles déclarations de naissance.

mbacké

Une situation délicate qui ne fait pas l’affaire des nombreux usagers de la mairie. Une léthargie sans précédent qui décrédibilise l’institution municipale.

Et le maire dans tout ça ?

Le premier magistrat est plus préoccupé à un deuxième mandat plutôt de de s’occuper des problèmes des populations. D’ailleurs une marche des habitants qui ont vu leur terrain désaffecté par le maire est en train d’être préparé.  Autant de complaintes qui hantent le sommeil de l’actuel Maire sortant Abdou Mbacké Ndao.

En tout état de cause, sa gestion est décriée par les populations et peut-être des sanctions à son encontre au soir du 23 janvier prochain.  Qui sait ?

Abdou Marie Dia pour xibaaru.sn

laissez un commentaire