Ultimate magazine theme for WordPress.

Bougane met en garde sur la présence de l’Armée

0

Face à la situation politique très agitée, Bougane Gueye Dany en compagnie de Fadel Barro, entre autres, fait actuellement le tour des foyers religieux. Ainsi le leader du mouvement Gueum Sa Bopp et ses collègues vilipendent le Président Macky Sall auprès des dignitaires religieux. C’est dans ce cadre que le patron de D-média et d’autres médiateurs ont été reçus par Serigne Mountakha Mbacké à Touba.

Face à la presse après son audience avec le Khalife général des mourides, Bougane Gueye Dany a craché du feu sur le palais, l’administration et la justice.

« Nous sommes venus pour lui parler de la situation dans laquelle le président Macky Sall a plongé ce pays. Une situation chaotique ! Nous avons une Direction générale des Élections qui n’a de capacité que son incapacité à organiser des élections libres et transparentes » dénonce-t-il.

Sans porter de gants, le leader politique de poursuivre son  » réquisitoire de feu » en ces termes : » Force est de reconnaître qu’aussi bien l’administration que la justice sont indexées par rapport à l’organisation des élections. Nous avons fait au khalife l’économie de la situation très tendue sur plan politique. Également, nous lui avons rappeler les responsables de Macky Sall ».

Toutefois, un chaos guette le Sénégal, dit-il. Le leader de Geum Bopp sa Geum appelle tous les acteurs à des concertations pour éviter le pire.

 » Un tyran règne toujours par la terreur et son objectif reste d’apeurer les populations pour réussir sa mission. Macky Sall est aujourd’hui un tyran qui ne cesse d’activer le levier judiciaire pour pouvoir éliminer des candidats ou pour emprisonner des opposants » a-t-il imputé au président Macky Sall.

Mais l’actuel locataire du palais a commis l’erreur de vouloir engager l’Armée nationale dans le maintien de l’ordre selon Bougane Guéye Dany. Ainsi il a lancé un avertissement au Président Macky Sall.

 » Ce pays doit être sauvé du chaos. 62 ans d’indépendance, notre Armée n’a jamais été appelée à mater des manifestants. Aujourd’hui, vous avez constaté que notre armée nationale vient d’être équipée en matériels de répression, d’anti-émeute . Macky Sall, attention au chaos ! L’armée guette notre pouvoir », avertit le leader du mouvement Gueum Sa Bopp devant Fadel Barro et les autres membres de leur délégation.

Avec Seneweb

laissez un commentaire