Ultimate magazine theme for WordPress.

Boughazelli est intouchable…il ridiculise Macky et l’Assemblée

0

Décidément Seydina Fall alias Boughazelli ne cessera pas d’étonner les sénégalais. Le député qui est mêlé jusqu’où cou dans l’affaire des faux billets se la coule douce. Ce, malgré la vidéo compromettante qui circule sur les réseaux sociaux. Le comble, il a même osé annoncé une plainte contre des gendarmes alors que dans un pays normal il devait être dans une cellule. Mais l’ex parlementaire est toujours libre. Et cette liberté est un affront pour Macky Sall qui prône une « gouvernance sobre et vertueuse ». Mais aussi pour l’Assemblée, perçue désormais comme le refuge des bandits à col blanc de la mouvance présidentielle.

Macky Sall vit les instants les plus sombres de sa gouvernance « sobre et vertueuse ». Alors qu’on est à la veille d’élections, les proches du chef de l’Etat sont en train de l’envoyer tout droit vers l’abîme. Leurs pratiques n’honorent ni la République ni le chef de l’Etat. Et Seydina Fall est sans doute le pire d’entre eux. Arrêté dans l’affaire des faux billets, l’homme a crié sur tous les toits que jusqu’à l’extinction du soleil personne ne serait capable de démontrer qu’il avait trempé dans cette affaire. Mais hélas, une petite vidéo a fait tomber son château de carte. Quelle honte ! « Ndékétéyo » il est mouillé jusqu’au cou et même jusqu’à la moelle.

Dans la vidéo on le voit proposer un arrangement aux gendarmes qui étaient venus le cueillir. Au lieu de se faire petit, il a osé faire une sortie dans la presse pour s’expliquer au moment où on accuse la justice d’être partisane. Ce, parce qu’au moment où Bougha se la coule douce, d’autres sont en prison pour des faits moins graves. Et cette situation va retomber sur Macky Sall qu’on accuse de couvrir ses hommes.

« La lutte contre la corruption doit rester un combat de tous et de tous les jours », déclarait Macky Sall lors du forum national de partage de la stratégie nationale de lutte contre la corruption. Pour montrer sa bonne foi, il devait commencer par renvoyer toutes les personnes de son gouvernement impliquées dans des scandales. Ce en commençant par Boughazelli. Ce « Mackysard » de la première heure est la pire chose qui puisse arriver à Macky à la veille d’élections.

L’Assemblée nationale est aussi responsable que le chef de l’Etat. Même s’il a démissionné de l’hémicycle, ses camarades de partis continuent de prendre sa défense. Avec cette vidéo, certains députés de la majorité continuent de croire en son innocence. Cette vidéo de Boughazelli et l’affaire de trafic de passeports diplomatiques dans lequel des députés de Benno Bokk Yakaar sont cités, discréditent l’hémicycle. Une Assemblée dans laquelle la majorité est considérée comme une armée aux ordres de Macky Sall.

C’en est fini pour Seydina Fall dit Boughazelli. La presse de ce lundi renseigne que les gendarmes de la redoutable section de recherches détiennent d’autres vidéos de l’ancien député. Dans un pays normal, avec tous ses éléments en bêton, Boughazelli devait retrouver ses complices en prison. Désormais, tous les yeux sont rivés sur la justice pour voir si elle va se saisir de ce dossier. Et en faire un exemple contre l’impunité. Mais aussi le président Macky Sall, peint comme un président qui couvre les gaffes de ses alliés.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire