Ultimate magazine theme for WordPress.

Cancers col de l’utérus et du sein : La Lisca insiste sur la vaccination des jeunes filles

0

À l’occasion de ce mois dit « Octobre Rose » dédié à la sensibilisation et au dépistage des cancers du col de l’utérus et du sein, la Ligue Sénégalaise Contre le Cancer (LISCA) a exhorté les populations à faire vacciner les jeunes filles dès l’âge de 13 ans. L’importance de ce moyen de prévention et de lutte contre le cancer du col de l’utérus a été conseillée par l’organisation.

Selon Omar Diop, le responsable de la communication de la LISCA, le dépistage peut contribuer efficacement à éradiquer la maladie. « En ce mois d’Octobre Rose dédié à la sensibilisation et au dépistage des cancers du col de l’utérus et du sein, la LISCA mise beaucoup sur la prévention », a expliqué M. Diop.

Poursuivant, il a souligné que ces deux maladies qui tuent 17 % et 18 % de femmes chaque année, peuvent être éradiquées. « Le virus peut évoluer pendant des années chez la personne, 10 à 15 ans, nous avons quand même le temps de le combattre. Le vaccin a permis à beaucoup de pays de stabiliser la maladie », a déclaré le responsable de la communication de la LISCA.

Selon lui, l’efficacité du vaccin n’est plus à démontrer et reste le moyen le plus sûr pour éradiquer les deux principaux cancers chez les femmes s’il est associé au dépistage. Il a rappelé que des maladies comme le cancer du foie ont beaucoup reculé ainsi que la poliomyélite et la rougeole, qui n’existent pratiquement plus au Sénégal grâce à la vaccination.

Durant tout le mois d’octobre, diverses campagnes de sensibilisation de masse sont programmées dans le but de faire comprendre le cancer aux populations, rapporte  Les Échos . Des kits de consultation et du matériel pour la mammographie sont mis gratuitement à la disposition des soignants par la LISCA.

laissez un commentaire