Ultimate magazine theme for WordPress.

Ce commentateur télé avoue en direct un viol qu’il aurait commis

0

« Une erreur de jeunesse » : un commentateur sportif avoue un viol en direct, les invités du plateau sont hilares

Johan Derksen, commentateur néerlandais invité sur un plateau de télévision, a raconté son viol, à 22 ans, d’une jeune femme inconsciente avec une bougie. Autour de lui, tout le monde est hilare et personne ne semble saisir la gravité de la situation.

comment
Johan Dersken, commentateur télé

« Nous étions sortis avec le gardien de but de Veendam et deux demoiselles ». C’est ainsi que débute l’anecdote lunaire et extrêmement choquante de Johan Derksen, commentateur sportif et ancien footballeur, invité sur le plateau de l’émission néerlandaise Vandaag inside, comme le rapporte Terrafemina. Il raconte alors en direct comment, à 22 ans, il a pénétré une jeune femme inconsciente avec une bougie. Sur le plateau, c’est l’hilarité générale…

Un viol raconté en direct à la télévision

L’homme de 73 ans évoque une soirée très alcoolisée et une « erreur de jeunesse ». Il ne semble pas mesurer la gravité des faits et les gens autour de lui non plus. Mais oui, il s’agit bel et bien d’un viol, à savoir « un acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui par violence, contrainte, menace ou surprise », comme le définit le droit français, qui qualifie cet acte de crime qui plus est.

L’ancien joueur poursuit son discours infâme : « Une jeune fille était allongée, inconsciente, sur un canapé. Il y avait une grosse bougie. Nous l’avons introduite et nous sommes partis ». Il mime alors la façon dont il aurait placé la bougie dans le sexe de la victime.

Autour de lui, son public rit aux éclats et ajoute des commentaires répugnants. « Avez-vous allumé la bougie ? » entend-on. « Heureusement pour elle qu’il n’y avait pas une batte de baseball… », lance un autre. Nous sommes en plein dans la culture du viol.

Le plateau est hilare

Johan Dreksen évoque ensuite le contexte différent de l’époque pour tenter de justifier ses actes. « Aujourd’hui, cela serait passible d’une peine de prison ».

« Je pense que chacun a eu ce genre d’aventures auxquelles, en y repensant, on se dit que ce n’était pas si chouette. Cela fait une grande différence si on a 73 ans ou si on en a 22 » ajoute-t-il. Mais en réalité, pourquoi l’âge justifierait un viol ? Et non, « chacun » n’a pas eu ce genre d’aventures…

Avec le tollé qu’a provoqué l’affaire, la justice néerlandaise a quant à elle déclaré ouvrir une enquête à ce sujet et appelé les…lire la suite ici

laissez un commentaire