Ultimate magazine theme for WordPress.

Ce ministre algérien descend Macron : « Votre peuple mangeait des rats »

0

La nouvelle crise franco-algérienne risque de ne pas s’éteindre de sitôt. Les réactions en Algérie sont de plus en plus virulentes, comme en témoigne la sortie d’un ministre qui a souligné que l’Algérie nourrissait la France «dont le peuple criait famine et mangeait des rats».

Les propos attribués au Président français Emmanuel, lors d’une rencontre avec des jeunes issus de la diaspora algérienne dont les familles ont vécu la guerre d’Algérie, le jeudi 30 septembre, et rapportés par Le Monde continuent de susciter de vives réactions en Algérie où les ministres se rivalisent sur la teneur de leurs réactions.

Et, à ce titre, la palme de virulence semble revenir à Youcef Belmehdi, ministre des Affaires religieuses et des Waqfs, lors d’une rencontre avec la presse.

Pour rappel, selon les propos du Président français rapportés par Le Monde, celui-ci a été très critique sur le système algérien, la colonisation et s’est interrogé sur l’existence de la nation algérienne avant la colonisation française.

C’est sur ce dernier point que la réaction du ministre des Affaires religieuses s’est focalisée. En réponse, le ministre a d’emblée souligné qu’«avant l’arrivée des colonisateurs français, l’Algérie était une puissance maritime très redoutée en Méditerranée». Mieux, poursuit le ministre, c’est l’Algérie qui «nourrissait cette contrée dont le peuple criait famine et mangeait des rats», sans demander de contrepartie ni de remerciements, avant d’imputer le retard de développement de l’Algérie à la colonisation française.

Rappelons que suite aux propos du Président français, l’Algérie a vigoureusement protesté en rappelant son ambassadeur pour consultation et en fermant ses frontières aux avions militaires français opérant dans le cadre de l’opération Barkhane au Sahel.

 

Le 360Afrique

laissez un commentaire