Ultimate magazine theme for WordPress.

Ce que risque Yewwi en refusant de viser les « bons à tirer » de la DGE

1

La participation de Yewwi Askan Wi (YAW) aux élections législatives du 31 juillet prochain est plus que jamais compromise. En refusant de viser les « Bons à tirer » des spécimens des bulletins de vote, cette coalition de l’opposition risque de voir purement et simplement ses listes absentes des bureaux de vote.

C’est, du moins, ce que croit savoir l’expert électoral Djibril Gning, par ailleurs Directeur de l’Unité d’assistance électorale du Gradec, qui s’est confié à nos confrères du quotidien L’Observateur. Non sans rappeler que « la liste électorale est une entité contenant un aspect titulaire et un aspect suppléant ».

Peut-on alors parler de vide juridique ? Djibril Gning, repris par Seneweb, préfère la notion de conflit juridique. Et d’expliquer : « C’est la photo de la tête de liste nationale qui doit figurer sur l’en-tête de la liste. Mais, rien n’est dit sur le cas où la liste nationale serait invalidée, parce que le Code électoral ne prévoit pas cette possibilité ».

En clair, l’expert électoral craint un blocage ou, pire encore, une situation de chaos. En tout cas, si chaque partie continue de camper sur sa position. Djibril Gning de marteler : « S’ils persistent dans leur décision, c’est la bataille politique qui va se poursuivre, et on ne sait pas où cela va mener. Ils veulent peut-être pousser Yewwi à boycotter les élections ».

Afficher les commentaires (1)