Ultimate magazine theme for WordPress.

Ces ministres ne feront pas partie du prochain gouvernement

3

Macky Sall a annoncé le retour du poste de premier ministre après les élections Locales qui se tiendront le 23 janvier 2022. Mais ce retour sera aussi accompagné d’un grand nettoyage au sein du prochain gouvernement. Plusieurs ministres ne reviendront pas à la table du conseil des ministres. Gagnants ou perdants aux Locales, le président de la république ne fera pas de cadeau aux ministres qui ont souillé sa gouvernance qu’il voulait sobre et vertueuse…

Macky Sall va sortir le glaive après les Locales. Il va couper des têtes qui dérangent les populations et qui plombent son bilan. Et à deux ans de la prochaine présidentielle (dimanche 25 février 2024), le président n’a plus droit à l’erreur. Il veut consacrer les derniers mois de son mandat à la réalisation de tous ses travaux. Et après les locales et les législatives, le résident devra se consacrer au travail et rien qu’au travail…mais pas avec des ministres-catastrophes…

Selon nos sources, le président s’attèle déjà à sa prochaine équipe gouvernementale. Le nom de son futur premier ministre déjà sur son bureau, ce sont les noms des ministres qui ne reviendront pas au gouvernement qui sont chuchotés dans les couloirs du palais. Leur bilan mitigé et leur comportement auront joué en leur défaveur. Et ces ministres nuls, on les compte à la pelle dans l’actuel gouvernement. Depuis 2019, ils ont accumulé des gaffes et leurs contre-performances sont visibles…

Le tout premier sur la liste est le ministre Matar Ba. Son seul salut pour rester au gouvernement sera la victoire des Lions à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2022 au Cameroun. Au soir du 6 février, si le Sénégal ne brandit pas la coupe de cette 33ème édition de la CAN, Matar Ba peut dire adieu au Gouvernement…Même s’il gagne les locales à Fatick, cela ne sera pas suffisant pour le sauver. Seule la victoire des Lions pourra le faire savourer encore les délices du protocole…

Abdoulaye Diouf Sarr peut être maire de Dakar au soir du 23 janvier 2022…mais il ne sera plus ministre du gouvernement. Il a acculé trop d’erreurs dans la gestion de la covid et du matériel de santé. Des accusations sur les ventes d’oxygène et le marché parallèle des masques par des proches auront raison de son poste de ministre ; l’actuel ministre de la santé a intérêt à gagner la mairie de Yoff ou de Dakar car ce sera son dernier poste politique sous le magistère de Macky Sall.

Mansour Faye, ministre le plus controversé du gouvernement de par sa position de beau-frère de Macky Sall mais aussi l’un des plus nuls, est catalogué comme un « homme arrogant » et un « opportuniste » de la dynastie Faye-Sall. Il est détesté par sa gestion nébuleuse des bourses familiales, de l’Eau (Suez à la place de la SDE), de l’argent de la Covid (contrat du riz et distribution d’argent par transfert), du transport (grève du secteur) entre autres…la mairie de Saint-Louis est son terminus. Il gagne ou il est au chômage.

Le départ du ministre Abdou Karim Sall est une exigence des ONG depuis l’affaire des gazelles oryx. Le ministre Malick Sall est le pire ministre de la justice du Sénégal ; il a braqué les magistrats contre le régime. Alioune Ndoye, le ministre de la Pêche est victime des licences de pêche mais son erreur sur la destruction de Sandaga est impardonnable. Les scandales de l’époux du ministre Mariama Sarr ont mis du sable dans son couscous. Abdoulaye Diop et Néné Fatoumanta Tall seront emportés pour insuffisance de résultats.

La Rédaction de xibaaru

Afficher les commentaires (3)