Ultimate magazine theme for WordPress.

Côte d’Ivoire : une écolière de 8 ans violée par le fils du président…

Une écolière en Côte d'Ivoire
0

Un cas de viol sur mineur. Une écolière de 8 ans répondant aux initiatives de K.A.V a été victime de viol le 6 décembre 2021 dans la localité de M’Bohoin (Alépé). Il s’agit d’une élève en classe de CE1 qui a été violée par le fils du président du comité de gestion établissement scolaires (Coges) d’un groupe scolaire dans ce petit village.

Les faits de cet acte ignoble

Selon les informations reçues, le jour des faits, la petite fille, pendant la récréation se rendait dans une cour située juste à côté de l’école pour boire de l’eau. C’est là que, contre toute attente le jeune Y.A qui la suivait, l’a pris de force par son épaule et l’a conduite dans sa maison sous le regard de ses camarades. Une fois dans sa chambre, il a déchiré les vêtements de la petite écolière qui ne cassait de lui demander pardon, avant d’accomplir son acte.

Ayant accompli son acte de sauvagerie, le violeur menace les secours et s’évanoui dans la nature

Y.A s’est même saisi d’un couteau pour menacer les élèves qui arrêtés devant la maison, impuissants, le suppliaient de laisser leur camarade. Deux dames, qui suivaient de loin cette scène ont accouru pour arracher enfin la petite des griffes de son bourreau.

Les Directeurs d’écoles informés ont conduit la victime à l’hôpital général d’Alépé qui à son tour a informé le Directeur du centre social, M Tra Bi. Ce dernier a organisé aussitôt sa prise en charge et a mené des démarches auprès de la gendarmerie.

Le présumé violeur encore impuni

Les parents refusant de porter plainte par peur de représailles, l’affaire a tout de même été portée à la connaissance du procureur en charge des enfants, au parquet d’Abidjan Plateau, qui a ordonné que le présumé violeur, qui a pris la poudre d’escampette soit retrouvé et conduit devant les tribunaux.

Notons qu’en 2021, ce jeune, en l’absence des institutrices en service dans ce village, avait…lire la suite ici

laissez un commentaire