Ultimate magazine theme for WordPress.

Covid-19 : Doute sur les chiffres du ministère de la Santé

Marie Khémés Ngom Ndiaye, directrice générale de la santé au ministère de la Santé et de l’action sociale (MSAS)
0

Épluchant les données de la lutte contre la Covid-19 en 2020 et 2021, la Cour des comptes a détecté des écarts entre les chiffres officiels du ministère de la Santé et ceux des régions médicales. D’après les vérificateurs, en 2020, le cumul des données mensuelles au plan national indiquait 279 552 tests réalisés, dont 19 140 positifs, 17 254 patients guéris, 377 cas graves et 410 décès. Pourtant, durant la même période, rapporte Libération, le cumul des données des régions médicales faisaient état de 164 236 tests réalisés, contre les 279 552 annoncés par le ministère, soit un écart de 115 316.

Pour les tests positifs, un écart de moins 10 696 a été noté. Sur les données relatives aux patients guéris, la différence est estimée à 5 111. Pour les cas graves, c’est 1 086 et, moins 260 pour les décès. Selon le journal repris par Seneweb, le nombre de vaccins périmés (798 278 pour l’ensemble des régions), chiffre de loin supérieur aux 418 210 donnés au niveau national, a alerté la Cour. Qui indique : « au-delà du gaspillage des ressources, (leur nombre) pose aussi le problème des choix et de la qualité de communication. »

En définitive, a-t-elle conclu : « l’existence de données incohérentes et/ou non concordantes ne renforce pas la transparence et rend difficile la prise de décisions. » Il s’y ajoute, ont signalé les vérificateurs, « que le manque de maîtrise des données sur les prélèvements et le nombre de tests réalisés ne permet pas d’apprécier de façon objective et concrète l’engagement et les efforts fournis par les laboratoires dans ces domaines ».

laissez un commentaire