Décès d’Idriss Déby : L’armée prend les commandes

Les choses s’accélèrent au Tchad après le décès du Président Idriss Déby Itno, tué au front. L’armée est entrée en jeu. Les militaires ont pris le contrôle du pays. Le fils du défunt Chef d’Etat, Mahamat Idriss Déby Itno, assure désormais l’intérim.

L’armée de son côté annonce la dissolution de l’Assemblée nationale et du gouvernement. Les militaires ont instauré un couvre-feu et la fermeture des frontières du pays. Ils promettent, cependant, des élections « démocratiques » après une transition de 18 mois.

laissez un commentaire