Ultimate magazine theme for WordPress.

Médicaments saisis : Ce que El Hadji Diouf et Cie ont oublié de dire…

0

Libération ne lâche pas l’affaire des médicament saisis à la Patte d’Oie par la Sureté Urbaine. Dans sa parution de ce mardi, le journal fait de nouvelles révélations dans l’affaire de ces médicaments, au lendemain de la conférence de presse de Me El Hadji Diouf, un des avocats des chinois incriminés dans cette affaire.

La robe noire, qui faisait face à la presse hier, avait déclaré qu’il n’y avait pas de médicaments qui doivent soigner une maladie. Une affirmation battue en brèche par nos confrères. Selon le quotidien, des solutés et comprimés avec l’étiquette « Da Hai » ont été retrouvés dans le dépôt de la Patte d’Oie lors des perquisitions. Sans parler du glucose 10%, du chlorure de sodium 0,9% et des flacons de Povidine iodée de 10%, de 500 ml et 100 ml, découverts dans des cartons.

Il s’y ajoute que la société Dipro Pharma Biomédic, qui assurait la distribution, est inconnue au niveau des greffiers.

Laisser un commentaire