Ultimate magazine theme for WordPress.

Des aviculteurs protestent contre la hausse du prix de l’aliment

0

Des acteurs de la filière avicole ont marché mercredi à Thiès, à l’appel de l’Association des aviculteurs du Sénégal (AAVIS), pour protester contre la hausse constante du prix de l’aliment de bétail devenu presque introuvable sur le marché local. Sous la protection d’un important cordon policier, les protestataires sont partis du foirail à moutons des HLM, route de Dakar, pour la gouvernance de la capitale du Rail, en passant par l’avenue Caen, devant l’hôtel de ville, la mairie, la préfecture et le marché central.

«L’aliment est cher ! La qualité est mauvaise ! » reprenaient-ils en chœur tout au long de leur trajet. L’aliment pour poules pondeuses qui coûtait entre 12 400 et 12 600 FCFA il y a quelque temps, est désormais à 16 500 francs et est même devenu introuvable, souligne Mamadou Niang, membre de l’AAVIS. L’aliment pour poulet de chair est passé de 14 500 à 21 000 FCFA et il est tout aussi invisible, a-t-il dit à l’Aps.

Les aviculteurs relèvent aussi la baisse de la qualité de l’aliment de volaille tout comme celle des poussins qui, disent-ils, enregistrent maintenant un taux de mortalité élevé. Ils appellent l’Etat à venir en aide aux aviculteurs, pour ne pas laisser mourir cette filière dont les acteurs sont estimés à environ 60 000, dont Thiès concentre à peu près la moitié. Pour Papa Ali Diallo, porte-parole de l’AAVIS, «la situation est catastrophique» avec «pratiquement le tiers des aviculteurs [qui] ont abandonné» la filière.

laissez un commentaire