Ultimate magazine theme for WordPress.

Dr. Pierrette Herzberger-Fofana plaide la cause des femmes

0

La journée internationale de la femme est marquée cette année par les événements dramatiques nous vivons : l’agression militaire en Ukraine.

Outre, la crise de la Covid et le dérèglement climatique qui ont mis en exergue les inégalités entre les sexes, la guerre accentue ces disparités dont les femmes sont victimes.

La pandémie a favorisé une recrudescence de la violence dans tous les domaines : violence domestique, augmentation du nombre de filles excisées en Europe qui n’ont plus accès aux centres de prévention et de sensibilisation.

Les femmes subissent les impacts négatifs de la crise climatique qui amplifient les inégalités existantes entre les sexes et met la vie et les moyens de subsistance des femmes en danger, particulièrement dans le domaine de l’agriculture et le secteur informel.

Au niveau économique, l’écart salarial entre les femmes et les hommes est encore énorme ; d’autant plus que les femmes occupent rarement des postes bien rémunérés. Leur sous-représentation dans les instances décisionnelles et de direction est éclatante mais surtout inadmissible.

La guerre en Ukraine a exacerbé les inégalités de genre. La plupart des femmes ont dû s’exiler avec leurs enfants afin de fuir leur pays dévasté. Celles qui ont fait le choix de rester se mobilisent et prennent les armes afin de défendre leur patrie contre l’invasion Russe.

Dans ce climat belliqueux, nous sommes particulièrement préoccupés par la vague de racisme à laquelle sont confrontées les femmes Africaines qui vivent en Ukraine dans leurs tentatives de quitter le pays. Ce conflit ne peut pas nous laisser silencieux.

Certains pays européens limitrophes de l’Ukraine leur refusent l’entrée dans un des pays de l‘Union européenne pour se mettre en sécurité. On leur interdit de traverser la frontière. Ces mesures inacceptables relèvent d’une discrimination intersectionnelle.

En cette journée mémorable, il est bon de rappeler que l’une des bases du féminisme est la promotion de la paix pour tous, de faire de notre planète une oasis de paix, et non un champ de bataille. Les députées habillées en blanc, signe de la paix ont célébré au parlement européen de Strasbourg la journée internationale des Droits de la femme. Nous devons promouvoir la paix afin que chaque homme, chaque femme ait la possibilité de s’épanouir selon ses compétences.

 

Dr. Pierrette Herzberger-Fofana

Vice-Présidente de la commission «Développement»

Membre suppléante de la Commission Droits des Femmes et Egalité de Genres au Parlement européen

laissez un commentaire