Drogba bloqué encore…pourquoi fait-il peur ?

Pourquoi s’acharne-t-on en Côte d’Ivoire à repousser la candidature de Didier Drogba à la tête de la FIF (Fédération ivoirienne de Football)…Craint-on l’érection d’un nouveau visage politico-social du côté de la Lagune Ebrié ?

Sa candidature à la course pour la FIF vient de prendre un sacré coup malgré le soutien d’une partie des arbitres de côte d’Ivoire…

Nul n’est prophète chez soi

La joie de Didier Drogba a été de courte durée. Soutenu par quelques membres des arbitres lundi dernier, la star ivoirienne a effectivement reçu son parrainage hier dans son QG. Rebondissement, la FIF ne reconnait pas cette décision prise par l’AMAFCI dirigée par Danon Roland.

Sur les antennes de La3 hier, Zito Claude, directeur exécutif adjoint de la Fédération Ivoirienne de Football, via un communiqué, a fait savoir que l’instance faitière est contre la décision prise par les arbitres lundi dernier. Celle de parrainer Drogba. Selon la note, la FIF ne reconnait que Souleymane Coulibaly (qui a parrainé Sory Diabaté) comme étant président de l’Amicale des Arbitres de Football de la Côte d’Ivoire (AMAFCI). Puisqu’il a été élu en 2018 pour un mandat de 4 ans en présence de Danon Roland qui s’auto-proclame aujourd’hui responsable de l’Association par intérim.

Une sortie de la FIF qui met en danger la candidature de Didier Drogba. En tout cas, la commission électorale ou dans une moindre mesure la justice devra finalement trancher sur cette affaire qui prend une autre allure.