École Dior : La plainte des parents d’élèves…irrecevable

Le juge a donné, hier, sa position dans l’affaire opposant les parents d’élèves à la direction générale de l’école Dior. En effet l’établissement réclamait, avant toute réinscription, le paiement de trois mois de scolarité alors qu’il était fermé pendant cette période à cause de la crise sanitaire. Pour autant, la plainte des parents d’élèves a été déclarée irrecevable selon Libération Online.