Guy Marius fait la leçon à Bitèye : « La Senelec appartient à tous les sénégalais »

BITÈYE, LA SENELEC APPARTIENT À TOUS LES SÉNÉGALAIS : GOR CA WAX JA !

Monsieur Bitèye, quand vous avez été nommé directeur de la Senelec, la première chose que vous avez faite a été de recruter votre clientèle politique dont votre chauffeur.
En faisant cela, vous avez poussé certains ex contractuels à prendre la mer. Monsieur Biteye, l’émigration irrégulière c’est aussi vous!
La lutte des braves 189 ex contractuels de la Senelec victimes d’une parodie de concours, accompagnés par le respectable et respecté grand frère et ami Imam Mactar Guèye et Jamra, soutenus par le FRAPP a porté ses fruits.
Un protocole d’accord: sur les 189, 15 ont eu un CDI. Les autres devaient avoir des CDD et intégrés chaque fois que parmi eux se trouveraient les profils recherchés par la Senelec.
Monsieur Biteye, directeur de la Senelec, vous n’avez pas respecté votre parole. Les recrutements se poursuivent au nez et à la barbe des 174 ex contractuels. Pire, votre politique aujourd’hui est de ne recruter quasiment que des « né.e.s à Kaolack ».
Monsieur Biteye, directeur général de la Senelec, en quoi les 174 ex contractuels de la Senelec sont moins sénégalais que les  » né.e.s à Kaolack  » – né.e.s à Kaolack où vous voulez devenir maire et que vous utilisez et manipulez?
Vous faites comme le ministre de la culture Ablaye Diop qui laisse sur le carreau des sortants de l’école nationale des arts pour recruter sa clientèle de Sedhiou.
Est-ce cela que le président Macky Sall vous a demandé en nommant son frère et son beau-frère? Que Benoît Sambou et Innocence Ntap Ndiaye ne recrutent que des gens de la Casamance? Que Omar Youm ne recrute que des Mbourois? Que Sidiki Kaba ne recrute que des Tambacoundois?
Vous êtes un danger pour la cohésion nationale, religieuse et ethnique.
Concitoyens de Sedhiou, de Kaolack, de Ziguinchor, de Matam, de Tambacounda…nous ne devons pas accepter que les politiciens nous divisent avec de misérables recrutements qui en réalité ne bénéficient même pas à nos localités mais à leur clients politiciens.
Madame Innocence Ntap Ndiaye, présidente du haut conseil du dialogue social, dites la vérité à monsieur Biteye au lieu de faire du chantage indécent à ces 174 ex contractuels victimes d’un concours bidon et qui risquent d’être victimes de l’émigration irrégulière.
Monsieur Biteye, nous n’accepterons pas que ces 174 jeunes soient envoyés à l’abattoir de l’émigration irrégulière par votre refus de respecter le protocole d’accord que vous avez signé.
Nous allons nous battre contre l’émigration irrégulière. Et cela passe par une lutte contre les véritables passeurs que sont les gens de votre race monsieur Bitèye directeur de la Senelec qui pour des raisons politiciennes font des recrutements clientélistes avec ce qui appartient à tout le peuple sénégalais.

Guy Marius Sagna