Ultimate magazine theme for WordPress.

Encore une grosse bêtise de Sonko…Il devient paranoïaque

2

Le comportement de Sonko met en doute ses capacités à gouverner le Sénégal…voici encore un de ses dérapages incontrôlés…

Le Sénégal a connu des opposants de grande envergure. Senghor avait devant lui Mamadou Dia, un intellectuel émérite ; Abdou Diouf a vu passer les Wade, Majmouth Diop, Puritain Fall, Abdoulaye Bathily, Amath Dansokho. Et Abdoulaye Wade s’est frotté à Tanor, Djibo Ka, Landing Savané et Macky Sall…mais ce dernier, président de la République va connaître une opposition que le Sénégal n’a jamais connue…

Aujourd’hui face au président Macky Sall, l’opposition est composée de Ousmane Sonko, leader du parti Les Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef), Barthélémy Dias, maire de Mermoz-Sacré-Cœur, Babacar Diop des Forces démocratiques du Sénégal (Fds/Les Guelewaars), Déthié Fall, président du Parti républicain pour le progrès et les activistes Guy Marius Sagna, coordonnateur du FRAPP (Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine) et le mouvement de défense de la démocratie (M2D)…

Et cette opposition va-t-en guerre ne fait pas dans la dentelle. Elle débite des insanités à l’encontre du président Macky Sall et de son régime. Et les injures ne sont pas en reste. Surtout de la part de Ousmane sonko qui insulte le président Macky Sall qu’il accuse de « terroriste » de « comploteurs » et même de « détourneur » de deniers publics. Mais ces injures ne sont rien à côté des idioties qu’il débite sur les intentions de Macky Sall. Des accusations de Sonko qui nous font douter de sa capacité de gérer ne serait-ce qu’un magasin.

Ousmane Sonko vient d’accuser le président Macky Sall de vouloir dissoudre l’assemblée nationale : « Ils ont évoqué la dissolution de l’assemblée dans leur communiqué, ce qui est inutile pour nommer un nouveau Premier ministre. Je suspecte Macky Sall d’envisager cette option afin d’organiser des législatives anticipées, ce qui entraînerait le report des locales. C’est une hypothèse que j’émets mais elle me semble plausible car Macky Sall sait qu’il se dirige vers une défaite lors des locales. Mais nous ne l’accepterons pas », lance Sonko.

Sonko est-il plus bête qu’un mouton de panurge ?

C’est la dernière trouvaille de Sonko. Après avoir dit que Macky Sall cherche à éliminer tous les opposants avant les Locales, il argue le report des locales puis la dissolution de l’Assemblée nationale. Il est dans son rôle d’attaquer Macky Sall mais dé débiter des idioties et des inepties relève de la paranoïa. Ousmane sonko voit du complot partout, tous les jours et même toutes les heures car il n’arrête pas de faire des révélations indignes d’une opposition qui se veut sérieuse.

N’est-ce pas Ousmane Sonko qui a dit la semaine dernière que le pouvoir ambitionne de l’empoisonner ? Aujourd’hui il avance que le pouvoir veut dissoudre l’Assemblée nationale pour le coupler avec les locales. Mais Sonko sait-il que Macky Sall ne peut plus reporter les Locales ni changer quoi que ce soit car nous sommes à 55 jours des élections et les dispositions électorales le lui interdisent. L’article 2 du Protocole de la CEDEAO sur la démocratie est clair : « L’obligation de ne pas modifier unilatéralement les lois électorales moins de six (6) mois avant les élections »…

Le leader du Pastef a-t-il des conseillers politiques ? Ousmane Sonko navigue à vue et son comportement « sanguin » le pousse à attaquer aveuglément ses adversaires avec des propos qui mettent en doute ses capacités d’homme d’état. Les sorties intempestives et incontrôlées de Sonko nous ramènent tout droit aux querelles de borne fontaine. Insulter, menacer et accuser sans réfléchir. C’est cet homme Sonko qui veut être président de la République du Sénégal.

La rédaction de xibaaru

Afficher les commentaires (2)